Nouvelles

5 conseils pour prévenir la moisissure au sous-sol

Dans les pièces confinées, comme les sous-sols qui sont généralement obscurs et mal chauffés, les conditions favorables au développement des micro-organismes sont réunies. Fréquent mais souvent sous-estimé, le problème de la moisissure au sous-sol peut provoquer de lourdes conséquences sur la santé humaine, notamment de sévères allergies. Comment faire alors pour prévenir l’apparition de moisissure dans votre sous-sol ?

Contrôler le niveau d’humidité et conserver la pièce au sec

Parce que la moisissure a un grand besoin d’humidité pour se développer, il est possible de prévenir son apparition en contrôlant le niveau d’humidité au sein de votre sous-sol et en conservant cette pièce au sec. Pour cela, il vous faut rechercher toute source d’humidité et source de moisissure pour les éliminer grâce à un nettoyage des zones touchées à l’aide de vinaigre blanc ou d’eau de javel pour désinfecter. Pour nettoyer une surface sujette à la moisissure de plus de trois mètres carrés, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée, dans le but de ne pas vous rendre malade. Pour assécher l’air et empêcher une nouvelle prolifération de moisissure, pensez également à utiliser un déshumidificateur qui permet d’absorber l’eau en trop présente dans la pièce.

Augmenter la ventilation de la pièce

Tout comme l’humidité, la condensation est une grande source de développement rapide de la moisissure. Parce qu’il n’est pas rare d’oublier d’aérer le sous-sol, la moisissure prend alors place tranquillement. Pour prévenir son apparition, il faut augmenter la ventilation, par l’ouverture des fenêtres par temps frais et sec et fermer les fenêtres par temps chaud et humide. Si vos fenêtres sont petites et qu’elles ne permettent pas une aération suffisante, n’hésitez pas à faire fonctionner régulièrement un ventilateur dans votre sous-sol.

Isoler les tuyaux qui gouttent

Si la plomberie de votre sous-sol présente la moindre fuite qui fait goutter l’eau à l’intérieur de la pièce, les taches d’humidité vont progressivement faire apparaître un amas de moisissure. Pour remédier à cela, faites venir un plombier au plus vite et isolez les tuyaux à l’aide de ruban en mousse isolante en attendant son intervention.

Tailler la végétation murale extérieure

Certaines matières organiques qui se trouvent à l’intérieur ou même à l’extérieur des murs de votre sous-sol peuvent être responsables de l’apparition de la moisissure. En effet, les microchampignons ont fortement tendance à se développer sur ou aux côtés des végétaux. Pour prévenir les risques, pensez alors à tailler les plantes murales sur les murs extérieurs du sous-sol et coupez celles qui sont susceptibles d’empêcher le sol de sécher après la pluie ou la fonte de la neige. Pour que ces actions soient efficaces, il faut une excellente isolation de vos murs.

Ne pas empiler la neige sur les murs extérieurs du sous-sol

Lors des tempêtes de neige et lorsque l’on s’apprête à déblayer la neige stagnante devant notre maison, il arrive souvent que l’on tasse celle-ci sur les murs extérieurs de la maison. Cependant, mieux vaut trouver un endroit plus adéquat afin d’empêcher le développement de la moisissure sur les murs de votre sous-sol ainsi que près des fenêtres. En cas de forte neige, vous pouvez aussi prévenir l’apparition de moisissure en installant des couvertures (plastique transparent) de fenêtres de sous-sol qui ne laissent pas entrer la neige, mais permettent de préserver l’entrée de la lumière dans la pièce.

Si vous avez été victime d’un dégât des eaux récent ou plus ancien et que la moisissure fait son nid dans votre sous-sol sans que vous ne puissiez y faire face, faites appel aux services de nettoyage professionnel d’une entreprise spécialisée. Cela permettra de prévenir les risques sur votre santé et celle de votre famille.

Leave a Comment (0) ↓

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!