Nouvelles

Améliorer la qualité de l’air intérieur : quels gestes adopter au quotidien ?

Améliorer la qualité de l’air intérieur est tout à fait envisageable: le tout est d’adopter quelques gestes simples au quotidien.

1 – Ouvrir régulièrement les fenêtres

Ouvrir régulièrement les fenêtres et créer des courants d’air dans votre habitat va vous permettre d’améliorer de façon considérable la qualité de l’air. Veillez à les ouvrir les jours de beau temps afin de ne pas laisser entrer l’humidité quand il pleut ou la neige lorsqu’il fait très froid.

Chaque matin, par exemple lorsque vous faites votre lit, pensez à aérer vos chambres et la salle de bain. Les pièces de vie doivent être ouvertes chaque jour pour laisser s’échapper toute la pollution invisible. Pour rappel, l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur car les éléments qui composent une maison contiennent des COV (composés volatils organiques) et bien d’autres substances nocives pour la santé (surtout pour les enfants et les femmes enceintes).

2 – Installer des systèmes de ventilation

Il n’est pas toujours évident d’aérer un lieu en ouvrant les fenêtres, d’ailleurs, certaines pièces ne comportent pas d’ouverture. Si vous êtes souvent absent et que vous n’avez pas le temps d’aérer votre appartement ou bien si certaines des pièces de votre maison n’ont pas d’ouvertures, vous devrez sans doute installer un système de ventilation. Celui-ci permettra de recycler l’air ambiant afin d’éviter la pollution intérieure.

3 – Bien nettoyer les conduits des échangeurs d’air

Si les échangeurs d’air ont pour objectif d’améliorer la qualité de l’air de votre habitat, ils peuvent aussi le détériorer s’ils sont sales ou abîmés ! Vous devez donc faire en sorte d’entretenir votre échangeur d’air en veillant à ce qu’aucune moisissure ne s’installe dans les conduits. Pour de meilleurs résultats, faites appel à une entreprise spécialisée.

4 – Nettoyer les moisissures

Les moisissures peuvent s’installer partout. Elles sont discrètes au début puis virent rapidement au gris, au vert ou au noir. Une fois installée, la moisissure n’est pas facile à déloger et elle pollue l’air de votre maison (elle peut être à l’origine d’allergies et d’asthme).

Pour éviter les désagréments liés à un air de mauvaise qualité, pensez à nettoyer les joints de votre salle de bain avec un produit adéquat et à ne jamais laisser l’humidité s’installer.

5 – Passer régulièrement l’aspirateur

L’air ambiant n’est pas uniquement pollué par les COV, les saletés et la poussière détériorent sa qualité. Pour conserver une atmosphère saine dans la maison, n’hésitez pas à passer régulièrement l’aspirateur et vérifier l’état du filtre afin de ne pas disperser des microparticules de poussière dans la maison. Mieux vaut également opter pour un aspirateur à sac.

6 – Installer une hotte de cuisine

Cuisiner a un impact négatif sur la qualité de l’air ambiant. La hotte de cuisine va vous permettre d’aspirer toutes les particules susceptibles de polluer l’intérieur de votre maison.

7 – Ne pas fumer à l’intérieur

Fumer, faire brûler de l’encens ou du papier d’Arménie, par exemple, sont autant d’actions néfastes pour la qualité de l’air. Pour mieux respirer et vous sentir bien, évitez autant que possible de fumer ou de faire brûler des choses dans votre maison.

Ces quelques gestes simples vous permettront de profiter d’un air plus sain dans votre habitat. L’important est de conserver une maison ventilée, même en plein cœur de l’hiver. Si votre maison est particulièrement humide, pensez à installer des systèmes de ventilation et éventuellement un échangeur d’air. Ces précautions auront des conséquences positives sur votre vie quotidienne et vous vous sentirez beaucoup mieux. Vivre dans une maison saine permet d’éviter certaines maladies et allergies.

Leave a Comment (0) ↓

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!