Nouvelles

Comment nettoyer un tapis à poils longs sans l’effilocher ?

Les tapis à poils longs sont très tendance dans les salons comme dans les chambres du fait de leur douceur si agréable. Le souci est que les saletés s’accumulent entre les longs poils et qu’il est délicat de nettoyer ce type de tapis. Examinons donc comment nettoyer un tapis à poils longs sans l’effilocher.

Ce qu’il ne faut pas faire

Les nettoyeurs vapeur, brossage et lavages à grande eau détériorent les poils du tapis et lui retirent sa douceur et son bel aspect. Seuls quelques produits de nettoyage pour tapis tels que des shampoings en aérosol ou en poudre parviennent en effet à nettoyer un tapis à poils longs sans l’abîmer. Toutefois, avant d’utiliser un produit pour la première fois, il est recommandé de procéder à un essai sur une partie peu visible du tapis: cette opération permet de vérifier que les poils ne seront pas détériorés et que le tapis ne bavera pas.

L’entretien courant

Un tapis à poils longs doit être aspiré régulièrement, au moins deux fois par semaine, en passant non pas la brosse, mais directement le tuyau de l’aspirateur à puissance maximale. Si possible, le tapis doit ensuite être secoué dehors, mais ce n’est pas forcément évident lorsque l’on possède un modèle de grande taille, car ces tapis sont très lourds.

Le nettoyage du tapis

En ce qui concerne les taches sèches, elles doivent être immédiatement nettoyées en frottant directement sur le milieu. Les taches humides, en revanche, ne doivent pas être frottées au risque d’étendre la tache. Il faut au contraire les enlever à l’aide d’un papier absorbant imbibé d’un mélange d’eau et de détergent doux, puis laisser sécher le tapis à l’air libre.

Pour les tapis très sales

Les tapis tachés et très sales nécessitent un autre type de nettoyage.

  • Le nettoyage à l’ammoniaque: on humecte un chiffon d’eau savonneuse tiède à laquelle on aura ajouté quelques gouttes d’ammoniaque, puis on frotte bien le tapis dans tous les sens en insistant particulièrement sur les taches. On laisse ensuite le produit pénétrer un peu les fibres, puis on rince en passant un chiffon imbibé d’eau tiède. Afin de sécher le tapis, on le tamponne avec un gant de toilette épongé ou tout simplement un linge sec et on termine le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux. À noter que les vapeurs d’ammoniaque étant toxiques, il est nécessaire de procéder au nettoyage du tapis avec la fenêtre ouverte, et de se protéger la bouche et le nez avec un masque.
  • Le nettoyage aux cristaux de soude : après avoir rempli une bassine d’eau chaude, on y dilue une tasse de cristaux de soude. On protège ses mains avec des gants puis on nettoie méticuleusement zone après zone le tapis à l’aide d’une éponge imbibée de la solution. Il suffit ensuite de rincer et de sécher le tapis avec une serviette éponge.

Pour les poils de tapis emmêlés

Il arrive que les poils du tapis soient collés ou emmêlés. Il faut dans ce cas utiliser un aérosol qui démêle les cheveux ou les poils des animaux, puis peigner mèches par mèche les poils du tapis avec un peigne à larges dents. On commence par les pointes puis on remonte progressivement pour terminer avec un peigne en fer à dents serrées.

Les tapis à poils longs sont les rois du cocooning mais sont délicats à entretenir. Étant plus fragiles que les tapis à poils courts, ils nécessitent une attention particulière et un entretien régulier car les saletés s’y logent rapidement. Et pour un nettoyage parfait, il convient de procéder à une dernière opération : saupoudrer abondamment le tapis de bicarbonate de soude, laisser agir pendant la nuit et passer l’aspirateur le lendemain. Les mauvaises odeurs, telles que les effluves de chien mouillé auront totalement disparu.

Leave a Comment (0) ↓

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!