Nouvelles

Devriez-vous opter pour un imperméabilisant pour cuir pour vos meubles ?

S’offrir du mobilier en cuir est un investissement sur du long terme. Pour garder canapés, fauteuils et autres éléments de décoration en bon état le plus longtemps possible, un des produits d’entretien indispensables est l’imperméabilisant pour cuir. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier abord, le cuir n’est pas imperméable et l’eau en est un des plus grands ennemis. Les gouttes d’eau peuvent provoquer des taches indélébiles et d’autres produits chimiques présents dans certains liquides, comme certains savons peuvent également endommager l’aspect du cuir de manière permanente. La moindre goutte d’eau qui n’est pas immédiatement nettoyée laissera une trace et le mobilier pour lequel on a investi perd de son aspect luxueux et de sa valeur.

Pour éviter qu’un accident abîme votre mobilier en cuir, voici quelques conseils pour choisir le bon imperméabilisant qui le gardera en bon état.

Identifier votre cuir

Avant de choisir un imperméabilisant, il faut s’assurer de bien connaître son mobilier pour sélectionner le produit le plus adapté. On peut trouver sur certains mobiliers des étiquettes d’identification, ou interroger le manufacturier au besoin. D’une manière générale, on distingue deux types de cuir : protégé et non protégé.

Le cuir protégé est le plus courant, on l’appelle cuir fini, semianiline, aniline pigmentée ou cuir pigmenté. C’est un cuir plus durable, antitaches, puisqu’il s’agit en fait d’un cuir qu’on a teinté, puis recouvert d’une couche de pigment pour lui donner une certaine couleur et le protéger. Ils peuvent avoir un toucher plus rugueux que le cuir pur, en fonction du nombre de couches de pigment et de protection. Le cuir non protégé, qu’on appelle cuir non raffiné, ou aniline pure, est lui aussi teinté pour avoir une couleur uniforme, mais aucun pigment de couleur n’est ajouté. Il n’a donc aucune couche de protection, ce qui lui donne une grande douceur au toucher, mais le rend beaucoup plus vulnérable aux taches et autres accidents. Plus dispendieux puisque non traité, le cuir non protégé présente une texture unique à certains endroits, laissant apparaître les grains naturels du cuir et parfois un effet patiné.

Nettoyer la surface

Avant d’y étendre l’imperméabilisant, il est important de bien nettoyer la surface du mobilier en cuir. Pour cela, on commence par dépoussiérer à l’aide d’un petit aspirateur, tous les recoins du meuble. On peut ensuite utiliser un petit linge à peine humide (rappelons-nous, on ne veut pas laisser de marques d’eau) pour essuyer la surface tout en douceur. On fera très attention de ne pas gratter le cuir, même si on y voit des traces. On conseille généralement d’éviter d’utiliser des produits chimiques à cette étape, au risque d’utiliser le mauvais. Si on a un bon produit spécialement fait pour son mobilier en cuir protégé, non abrasif (attention à l’ammoniac), on peut l’utiliser pour finaliser le nettoyage. Le cuir pur, cependant, est beaucoup plus sensible aux produits chimiques, qui sont déconseillés avant d’appliquer un imperméabilisant. Dans le doute, de l’eau distillée et quelques gouttes de savon doux feront parfaitement l’affaire.

Une fois la surface nettoyée et séchée, on peut passer à l’étape de l’imperméabilisation.

Appliquer l’imperméabilisant

Pour choisir le bon produit, il est conseillé de bien lire les instructions des produits pour s’assurer d’avoir un imperméabilisant adapté. On conseille d’aérer la pièce où l’on applique le produit, puisque selon la grandeur du mobilier, de fortes odeurs persisteront dans la pièce. Si le produit vient en spray, on l’appliquera à une certaine distance du tissu de manière uniforme, puis on laisse sécher pendant le temps recommandé par le manufacturier.

Après quelques heures, on peut vérifier si l’imperméabilisant a bien pris, en faisant ruisseler quelques gouttes d’eau dans un coin non visible. Si l’eau pénètre, une deuxième couche pourrait être nécessaire. Si l’eau perle sur la surface, c’est que l’imperméabilisant fonctionne.

Pour de grandes pièces de mobilier, il est conseillé de faire appel à un professionnel aux différentes étapes du processus pour s’assurer de ne pas faire d’erreur. La règle d’or, si l’on veut procéder seul, est de faire d’abord des essais sur une petite surface non visible.

Leave a Comment (0) ↓

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!