Nouvelles

Nettoyage après un sinistre ou incendie : 3 avantages de faire appel à des professionnels

Après un incendie ou un sinistre, qu’il s’agisse d’une inondation ou d’un court-circuit électrique, il convient de sécuriser les lieux et de prendre les mesures conservatoires afin de minimiser les conséquences du sinistre. L’assuré doit également contacter sa compagnie d’assurance afin de déclarer le sinistre et connaître la procédure pour être correctement indemnisé et dans les meilleurs délais. Ensuite, le logement ou les locaux professionnels doivent être remis en état de fonctionnement le plus rapidement possible. Mais il ne suffit pas d’évacuer les déchets et de faire un nettoyage standard pour que tout redevienne comme avant. Un nettoyage après un sinistre ou un incendie est une opération complexe qui requiert bien souvent l’aide d’un spécialiste.

1. Utiliser la technique, les équipements et les produits adaptés

Nettoyer des locaux après un sinistre est une affaire de spécialiste et ne s’improvise pas. En effet, tout le monde ne sait pas, par exemple, qu’un mur couvert de suie ne se nettoie pas simplement avec une éponge mouillée et que cette opération ne fait au contraire que laisser pénétrer la suie dans le mur de manière irréversible.

Les spécialistes sont eux équipés de matériel professionnel et suivent régulièrement des formations : ils savent comment procéder et quels fongicides et bactéricides employer en fonction de ce qu’ils doivent désinfecter. Ils disposent d’équipements spéciaux leur permettant d’accéder partout, même dans les conduits de ventilation.

2. Effectuer toutes les opérations de nettoyage

Un incendie provoque des traces de suie sur le béton, le métal, les briques ou encore le bois. Plus qu’un simple nettoyage, les professionnels procèdent à plusieurs opérations pour remettre en état les zones souillées :

  • une décontamination désinfection
  • un nettoyage avec décapage des suies.
    • On peut utiliser la technique du sablage mais cela présente l’inconvénient de devoir retraiter les déchets secondaires
    • l’utilisation de brosses spécifiques ou de détergents sont des procédés efficaces mais longs et fastidieux
    • le nettoyage cryogénique : les professionnels projettent des particules de neige carbonique. Cette technique permet d’intervenir cinq fois plus vite après l’incendie et demande quasiment dix fois moins de temps que les méthodes traditionnelles
    • la méthode par encapsulage consiste à recouvrir les surfaces avec un revêtement spécifique
  • un traitement de la corrosion sur les métaux
  • une opération spécifique pour supprimer les odeurs : il existe deux méthodes pour supprimer les odeurs, la cryogénie et le nébuliseur.
  • une remise en état des revêtements muraux, des ouvertures et des façades.

3. Décontaminer et désinfecter les lieux

Après un incendie ou un sinistre, il est nécessaire de décontaminer et désinfecter les lieux. Cette opération consiste à éliminer les bactéries, les germes, les champignons et les virus. L’objectif est d’assainir les locaux afin d’assurer un environnement sain aux habitants du logement, ou aux travailleurs et aux clients s’il s’agit de locaux professionnels. En décontaminant les lieux, on enraye la propagation des microbes et des virus, on limite la multiplication des germes  et on évite la propagation d’épidémies. Une désinfection efficace s’applique à l’ensemble des surfaces au contact des mains (téléphones, poignées de porte, etc.), des textiles (tapis, voilages) ainsi qu’aux conduits d’aération.

Même si faire appel à un spécialiste pour effectuer un nettoyage après un incendie ou un sinistre coûte plus cher que de le réaliser soi-même, il s’agit de la solution la plus sage. C’est un véritable gage de qualité, et cela permet de retrouver un logement ou des locaux professionnels propres et sains dans les meilleurs délais.

Leave a Comment (0) ↓

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!