Nouvelles

Comment nettoyer un carrelage brillant sans laisser de traces ?

Même s’il brille et qu’il est souvent de couleur claire, un carrelage brillant nettoyé ne doit pas laisser de traces de vadrouille dès que vous le lavez ou de traces de pas lorsque vous marchez. Si c’est le cas, ce n’est sûrement pas la faute à la qualité de votre carrelage mais bien celle des produits d’entretien ou de la façon dont le nettoyage est fait. Découvrez comment nettoyer un carrelage sans laisser de traces !

Les bons produits nettoyants pour carrelage

Bien souvent, les produits nettoyants vendus dans les grandes surfaces sont désignés comme étant spécialement adaptés à l’entretien des carrelages mais ils sont pourtant souvent trop gras et donc onéreux par rapport à la qualité du rendu du nettoyage. Afin de ne pas vous faire avoir par ce genre de produits, vous pouvez essayer plusieurs choses :

  • Les produits vendus chez un nettoyeur spécialisé que les agents d’entretien utilisent eux-mêmes pour effectuer leur travail. Même s’ils sont parfois un peu plus onéreux que les produits de grandes surfaces (pas toujours), ils sont tellement efficaces qu’il faut une moindre quantité pour nettoyer le sol de toute une maison et ils sont donc plus durables en plus d’être efficaces et sans mauvaises surprises.
  • Quelques gouttes de liquide à vaisselle ordinaire ou de cristaux de soude dilués dans un seau d’eau chaude peuvent convenir au nettoyage de tous les types de carrelage. Pour être certain de ne laisser aucune trace après le passage de la moppe, rincez le sol après le nettoyage à l’aide d’un seau rempli d’eau et de quelques gouttes de vinaigre blanc qui apportera en plus de la brillance à votre sol.
  • Concernant la vadrouille, nous préconisons l’utilisation d’une moppe en microfibres plutôt qu’en coton car elles sont généralement plates et sont donc parfaitement adaptées au lavage des sols plats. Avant de la passer sur le carrelage, commencez par passer le balai ou l’aspirateur afin d’enlever l’intégralité de la poussière incrustée.

Quand nettoyer un carrelage

S’il ne présente pas de saletés et de taches importantes, un carrelage ne doit pas être nettoyé pour rien et en aucun cas chaque jour à l’aide d’un produit d’entretien. En effet, comme tous les sols bruts, le carrelage a besoin de vivre et de s’abîmer légèrement pour montrer tout son éclat. Les produits d’entretien risquent eux de le ternir et de lui donner une allure vieillie très rapidement. Si vous souhaitez le laver régulièrement quand même car vous avez beaucoup de passage à la maison, favorisez le passage quotidien d’un balai humidifié d’eau chaude et utilisez un produit nettoyant seulement une à deux fois par semaine au besoin.

Les choses à éviter lorsque l’on possède un sol en carrelage

Pour préserver la qualité et prolonger la durée de vie de votre carrelage, vous devez :

  • Éviter d’utiliser des détergents acides tels que l’eau de javel.
  • Garder votre sol le plus propre possible en tout temps en évitant alors la poussière et bien sûr les résidus.
  • Protéger votre carrelage à l’aide d’un tapis dans les zones à risques de choc.
  • Rincer toujours le sol à l’eau claire ou agrémentée de quelques gouttes de vinaigre blanc uniquement après le passage de la moppe.

Nettoyer un carrelage brillant sans laisser de trace est chose possible car le revêtement est sans aucun doute le plus résistant aux pas, à l’usure mais aussi aux produits d’entretien ! Si malgré ces instructions, votre carrelage est toujours plein de traces, n’hésitez pas à faire appel à des nettoyeurs spécialisés qui peuvent venir inspecter son état général, lui offrir un grand nettoyage qui lui donnera une seconde vie et vous donner de solides conseils d’entretien supplémentaires.

Leave a Comment (0) →

5 façons de nettoyer un tapis en laine taché de boue

Vous revenez d’une balade en forêt et à peine sortis de la voiture, vos petits chérubins foncent tout droit dans votre salon laissant ainsi de grosses traces de boue qui tâchent alors votre tapis de laine. Pas de panique, nettoyer un tapis en laine n’est pas une tâche aussi complexe qu’on pourrait le penser au premier abord en regardant les tâches prendre possession de la matière. Nous vous donnons 5 façons de faire pour le nettoyer au mieux.

Enlever les taches de boue avec du bicarbonate de soude

En cas de tache de boue sur votre tapis de laine, le bicarbonate de soude est un produit nettoyant adapté aux fibres de la laine. À l’aide d’une éponge douce et d’une quantité suffisante d’eau gazeuse, frottez doucement et légèrement toutes les taches. Une fois qu’elles sont toutes enduites d’eau, laissez ensuite sécher environ une trentaine de minutes avant de saupoudrer une quantité suffisante de bicarbonate de soude sur toutes les taches ainsi que sur les autres parties du tapis pas nécessairement tachées afin de ne pas créer d’auréoles. Après séchage intégral du bicarbonate de soude, il ne vous reste plus enfin qu’à passer minutieusement l’aspirateur sur le tapis afin d’enlever tout excédent du produit.

Nettoyer des taches de boue avec un nettoyeur vapeur

Si les taches de boue sur votre tapis de laine ne sont pas énormes, il est possible d’effectuer leur nettoyage à l’aide d’un nettoyeur vapeur même si cela nécessite de prendre quelques précautions. La vapeur peut en effet entacher la teinte des couleurs de votre tapis et il faut de ce fait faire attention à ce que celui-ci ne risque pas de se décolorer. Pour cela, nettoyez le tapis rapidement sans trop insister puis observez. Si aucun effet négatif ne se produit, ajoutez une solution nettoyante à l’eau de votre appareil et passez l’appareil plusieurs fois sur le tapis jusqu’à ce que les taches disparaissent complètement. Finissez l’action par le rinçage du tapis.

Vous débarrasser des taches de boue à l’aide d’eau vinaigrée

Très efficace pour enlever les taches de boue, le vinaigre blanc convient au nettoyage des taches les plus coriaces. Pour effectuer un nettoyage parfait, mélangez alors 200 ml d’eau tiède à 500 ml de vinaigre blanc et imprégnez une éponge douce du liquide obtenu avant de nettoyer le tapis en entier en insistant sur les taches.  

Nettoyer un tapis tâché de boue en le brossant

Si vous ne possédez pas les produits nécessaires ou que vous ne souhaitez pas risquer de verser des liquides sur votre tapis en laine de valeur, vous pouvez aussi laisser la boue sécher entièrement avant de frotter délicatement le tapis sur les zones tachées avec une brosse douce. Attention sur la laine, il ne faut jamais frotter avec une brosse dure car le tapis risque de perdre de sa matière sous forme de peluche par contact insistant avec les poils d’une brosse.

Faire appel à des spécialistes du nettoyage et du lavage de tapis de laine

Parce que le nettoyage en profondeur d’un tapis en laine doit se faire à l’aide d’un appareil agrémenté d’une brosse mécanique, le meilleur moyen de lui enlever des taches de boue et de lui offrir une nouvelle vie est de faire appel à des spécialistes du nettoyage de tapis. Chaque type de tapis doit en effet être nettoyé d’une manière bien précise car la matière dans laquelle il est conçu et chaque type de fibre doivent être respectées pour ne pas être abîmés. Les produits et façons de nettoyer doivent ainsi être scrupuleusement choisis afin de prolonger la durée de vie du tapis et d’offrir un environnement sain à votre famille. Faire appel à des spécialistes peut ainsi vous permettre de ne pas abîmer votre tapis de valeur.

Leave a Comment (0) →

Comment nettoyer un tapis à poils longs sans l’effilocher ?

Les tapis à poils longs sont très tendance dans les salons comme dans les chambres du fait de leur douceur si agréable. Le souci est que les saletés s’accumulent entre les longs poils et qu’il est délicat de nettoyer ce type de tapis. Examinons donc comment nettoyer un tapis à poils longs sans l’effilocher.

Ce qu’il ne faut pas faire

Les nettoyeurs vapeur, brossage et lavages à grande eau détériorent les poils du tapis et lui retirent sa douceur et son bel aspect. Seuls quelques produits de nettoyage pour tapis tels que des shampoings en aérosol ou en poudre parviennent en effet à nettoyer un tapis à poils longs sans l’abîmer. Toutefois, avant d’utiliser un produit pour la première fois, il est recommandé de procéder à un essai sur une partie peu visible du tapis: cette opération permet de vérifier que les poils ne seront pas détériorés et que le tapis ne bavera pas.

L’entretien courant

Un tapis à poils longs doit être aspiré régulièrement, au moins deux fois par semaine, en passant non pas la brosse, mais directement le tuyau de l’aspirateur à puissance maximale. Si possible, le tapis doit ensuite être secoué dehors, mais ce n’est pas forcément évident lorsque l’on possède un modèle de grande taille, car ces tapis sont très lourds.

Le nettoyage du tapis

En ce qui concerne les taches sèches, elles doivent être immédiatement nettoyées en frottant directement sur le milieu. Les taches humides, en revanche, ne doivent pas être frottées au risque d’étendre la tache. Il faut au contraire les enlever à l’aide d’un papier absorbant imbibé d’un mélange d’eau et de détergent doux, puis laisser sécher le tapis à l’air libre.

Pour les tapis très sales

Les tapis tachés et très sales nécessitent un autre type de nettoyage.

  • Le nettoyage à l’ammoniaque: on humecte un chiffon d’eau savonneuse tiède à laquelle on aura ajouté quelques gouttes d’ammoniaque, puis on frotte bien le tapis dans tous les sens en insistant particulièrement sur les taches. On laisse ensuite le produit pénétrer un peu les fibres, puis on rince en passant un chiffon imbibé d’eau tiède. Afin de sécher le tapis, on le tamponne avec un gant de toilette épongé ou tout simplement un linge sec et on termine le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux. À noter que les vapeurs d’ammoniaque étant toxiques, il est nécessaire de procéder au nettoyage du tapis avec la fenêtre ouverte, et de se protéger la bouche et le nez avec un masque.
  • Le nettoyage aux cristaux de soude : après avoir rempli une bassine d’eau chaude, on y dilue une tasse de cristaux de soude. On protège ses mains avec des gants puis on nettoie méticuleusement zone après zone le tapis à l’aide d’une éponge imbibée de la solution. Il suffit ensuite de rincer et de sécher le tapis avec une serviette éponge.

Pour les poils de tapis emmêlés

Il arrive que les poils du tapis soient collés ou emmêlés. Il faut dans ce cas utiliser un aérosol qui démêle les cheveux ou les poils des animaux, puis peigner mèches par mèche les poils du tapis avec un peigne à larges dents. On commence par les pointes puis on remonte progressivement pour terminer avec un peigne en fer à dents serrées.

Les tapis à poils longs sont les rois du cocooning mais sont délicats à entretenir. Étant plus fragiles que les tapis à poils courts, ils nécessitent une attention particulière et un entretien régulier car les saletés s’y logent rapidement. Et pour un nettoyage parfait, il convient de procéder à une dernière opération : saupoudrer abondamment le tapis de bicarbonate de soude, laisser agir pendant la nuit et passer l’aspirateur le lendemain. Les mauvaises odeurs, telles que les effluves de chien mouillé auront totalement disparu.

Leave a Comment (0) →

Maintenir la propreté de votre maison en 5 habitudes essentielles

La propreté de la maison a un impact direct sur le bien-être et l’état de santé des membres du foyer. Pourtant, il n’est pas toujours facile, notamment lorsque l’on travaille, d’avoir une maison toujours impeccable. Voici 5 habitudes essentielles qui permettent de garder la maison propre sans forcément être une fée du logis.

S’astreindre à ranger quotidiennement

Lorsque les pièces sont jonchées de jouets, de vêtements, de chaussures ou de piles de journaux et de livres, il est difficile de faire le ménage et de le faire aussi souvent que possible car de nombreux endroits sont inaccessibles. Ranger les objets une fois qu’on a terminé de les utiliser, et apprendre à tous les membres du foyer à faire de même, permet de laisser le champ libre pour passer un coup d’aspirateur en quelques minutes et contribuer à rendre la maison plus propre. Une maison rangée et nettoyée contribue en outre au bien-être et à la détente de ses occupants.

Nettoyer sans attendre

De même que ranger sans tarder les choses avant qu’elles ne s’accumulent, nettoyer dans la foulée est indispensable pour conserver en permanence des conditions d’hygiène bonnes et agréables à vivre. Balayer la pièce et faire la vaisselle immédiatement après le repas évite de laisser traîner des restes de nourriture qui attirent les nuisibles tels que les mouches domestiques. Idem dans la salle de bains : en rinçant immédiatement après utilisation le lavabo et la douche à l’eau chaude, on empêche que de petits dépôts de savon ne se forment sur les parois et on garde ses sanitaires propres plus longtemps. En adoptant ces réflexes au quotidien, non seulement la maison reste propre pendant la semaine, mais le grand ménage du week-end s’en trouve facilité et accéléré.

Faire régulièrement la poussière

Les plus importantes sources de salissures dans une maison sont la poussière et les petites saletés. C’est pourquoi il est nécessaire de faire la poussière avec un plumeau et de passer l’aspirateur au moins une fois par semaine dans chaque pièce. Afin de rendre l’exercice moins contraignant et moins fatigant pour les lombaires, l’idéal est de procéder pièce par pièce. On peut par exemple aspirer une pièce chaque jour de la semaine afin d’éviter de devoir tout dépoussiérer le week-end. À noter que si l’on souhaite minimiser le dépoussiérage, il est déconseillé d’accumuler les petits bibelots qui prennent un temps monstre à épousseter.

Laver et sécher le linge sans le laisser s’accumuler

Plutôt que de laisser le linge sale s’amonceler et faire l’ensemble des lessives le week-end, il est préférable de lancer une lessive dès qu’il y a suffisamment de linge pour remplir une machine. Et tant qu’à y être, séchez, pliez et rangez le linge propre dans la foulée. Utiliser plusieurs corbeilles pour les vêtements sales est idéal car on peut ainsi trier le linge en catégories : on sait ainsi d’un simple coup d’œil si on a de quoi remplir une machine de linge à bouillir, ou de vêtements à laver à l’eau tiède ou froide.

Brosser régulièrement ses animaux de compagnie

Les chiens comme les chats perdent leurs poils qui s’accumulent avec la poussière. Brosser régulièrement son animal de compagnie et notamment avant d’aspirer le salon, permet qu’il perde moins ses poils et contribue à conserver la pièce propre plus longtemps.

Nettoyer une maison est toujours vécu comme une contrainte. Mais en s’organisant intelligemment et en s’astreignant à exécuter quelques tâches au quotidien, on profite en permanence d’un intérieur sain et agréable tout en rendant le ménage du week-end moins pénible.

Leave a Comment (0) →

Quels produits pour nettoyer votre matelas en mousse ?

Que l’on passe ses nuits sur un futon ou dans un lit à baldaquins, il est sain et hygiénique de nettoyer et désinfecter régulièrement son matelas. Car une literie bien entretenue contribue à nous apporter un sommeil de qualité et à nous garder en bonne santé. Mais quels sont les bons produits pour nettoyer un matelas en mousse ?

L’ammoniaque

L’ammoniaque est un des rares produits efficaces pour nettoyer un matelas en mousse taché, qu’il s’agisse de taches de moisi, d’urine, de transpiration, et de bien d’autres taches. Avec trois cuillérées d’ammoniaque, quatre gouttes de liquide vaisselle et un litre d’eau tiède, on récupère très bien un matelas en mousse taché en frottant une éponge imprégnée et en insistant particulièrement sur les taches. Il faut rincer le matelas immédiatement après à l’aide d’une éponge imbibée d’eau claire afin d’enlever l’odeur de l’ammoniaque et stopper son action. Le séchage du matelas peut s’effectuer à l’aide d’un gant de toilette ou une serviette sèche, suivi du passage au sèche-cheveux en position air tiède.

Le vinaigre blanc

Il s’agit d’une solution totalement écologique et parfaitement adaptée lorsque le matelas présente des moisissures. Il suffit de 500 ml de vinaigre blanc mélangé à 200 ml d’eau tiède et deux cuillérées à soupe de liquide vaisselle pour rendre à un matelas en mousse un aspect comme neuf. Il faut simplement frotter la surface du matelas avec une éponge humide imbibée de cette préparation, en insistant sur les taches. Le rinçage se fait simplement à l’aide d’un gant de toilette humide et le séchage avec un gant de toilette éponge sec.

Le bicarbonate

Le bicarbonate permet de nettoyer un matelas en mousse à sec. L’opération consiste à saupoudrer sur une face du matelas un mélange à base de bicarbonate et d’huile essentielle d’arbre à thé, à laisser agir une heure et à aspirer la poudre. La même procédure peut alors être suivie pour l’autre face.

Les cristaux de soude

Pour nettoyer un matelas peu sale présentant simplement quelques taches tenaces, il existe un produit adapté, rapide, efficace et économique : les cristaux de soude. La préparation, qui nécessite que les mains soient protégées par des gants de ménage, se compose d’une tasse de cristaux et d’un litre d’eau. Le nettoyage se fait en frottant le matelas, avec une éponge trempée dans la préparation puis essorée, en s’appliquant particulièrement sur les taches. Pour rincer le matelas, il suffit de passer un gant de toilette imbibé d’eau claire qui permet de stopper l’action des cristaux de soude.

Le traitement des taches rebelles

En combinant l’action de certains produits, on peut aussi arriver à bout de taches particulièrement tenaces comme :

  • les taches de sang : elles partent en faisant fondre un glaçon puis en frottant au vinaigre d’alcool. On rince ensuite avec un gant de toilette humide et on sèche au sèche-cheveux.
  • les taches de vomis : elles s’éliminent quant à elles en frottant avec un gant imbibé d’eau et d’ammoniaque. Saupoudrer ensuite de bicarbonate permet de supprimer l’odeur d’ammoniaque.

Bien qu’il ne puisse pas être nettoyé à grande eau, un matelas en mousse peut faire l’objet d’un nettoyage efficace avec les produits adéquats. Une fois nettoyé, il est recommandé de désodoriser et de désinfecter le matelas, et pour cela, on a le choix entre plusieurs méthodes : un mélange à base d’alcool à 70°C, d’eau et d’huile essentielle au citron, d’huile essentielle d’arbre à thé, ou encore un mélange de talc et d’acide borique ou de bicarbonate.

Leave a Comment (0) →

Nos astuces pour nettoyer un meuble en bois et le faire briller

Le bois est un matériau élégant et noble qui habille de nombreux meubles dans une maison, mais qui doit cependant être bien entretenu afin d’éviter qu’il ne s’abîme, se fende ou s’assombrisse. Nettoyer un meuble en bois nécessite alors la prise en compte du type de bois : vernis, ciré ou laqué. Découvrez nos astuces pour nettoyer et faire briller chaque sorte de bois.

Les meubles en bois vernis

Le bois verni nécessite une attention particulière ! En effet, pas question d’utiliser une éponge abrasive, un produit en poudre (bicarbonate de soude, borax, etc.), un produit acide ou chimique sur cette surface sensible. Pour nettoyer un bois verni, préférez alors utiliser un chiffon doux ou en microfibre humide, essoré et imbibé de votre produit en tapotant sur la surface ou en effectuant de légers mouvements plutôt qu’en frottant le bois pour essayer d’enlever une tache. Pour enlever les taches, utilisez des produits doux tels que du savon ou du produit à vaisselle. Laissez alors poser le produit quelques minutes sur la tache avant de bien rincer puis sécher la surface. Pour un entretien ordinaire, vous pouvez utiliser du vinaigre dilué, du thé infusé (idéal sur un bois au vernis collant), du lait de cire ou encore de la cire pour les meubles les plus sales.

Astuce : Pour faire briller un meuble en bois verni qui a terni, passez un chiffon doux imbibé d’un mélange à parts égales d’huile de lin et d’alcool ménager sur toute la surface, sans frotter.  

Les meubles en bois ciré

Avant de détacher ou de cirer une nouvelle fois un meuble déjà ciré, il faut tout d’abord le dépoussiérer entièrement. Ensuite, tout comme les meubles en bois verni, il vaut mieux utiliser un chiffon en laine (idéal) ou un chiffon en microfibre plutôt qu’une éponge afin de nettoyer et polir la surface sans laisser de trace. En ce qui concerne les produits à utiliser sur les meubles en bois ciré, vous pouvez vous servir du vinaigre blanc ou du lait de cire pour éliminer les tâches en faisant des mouvements doux dans le sens du fil du bois. Un bois ciré doit également être encaustiqué une à deux fois par an maximum avec une cire spéciale bois qui ne contient pas de silicone telle que la cire d’abeille.

Astuce : Si un liquide comme de l’eau, du vin ou de l’huile a coulé sur votre meuble en bois ciré, versez de la farine sur le liquide afin qu’elle l’absorbe.

Les meubles en bois laqué

Le bois laqué est une surface lisse et brillante qui doit être nettoyée exclusivement à l’aide d’un chiffon doux, d’un chiffon en microfibre ou d’un chiffon en laine. Pour enlever la poussière et laver un meuble en bois laqué, il faut ensuite toujours effectuer des mouvements circulaires sans pour autant frotter la surface pour ne pas égratigner votre meuble. Du côté des produits à utiliser, vous pouvez choisir de l’eau savonneuse pour éliminer les taches ou une pâte réalisée en mélangeant à parts égales, de l’huile de lin, de l’essence de térébenthine et de la farine. Sur un meuble en bois laqué moderne, vous pouvez aussi vous débarrasser des taches avec une gomme à crayon.

Astuce : Pour enlever les rayures sur un meuble en bois laqué, vous pouvez utiliser de la cendre de cigarette froide en la saupoudrant sur les rayures puis en effectuant des mouvements circulaires à l’aide d’un coton à démaquiller.

Pour entretenir, nettoyer et faire briller vos meubles en bois vernis, ciré ou laqué, vous pouvez également demander les services de spécialistes du nettoyage de meubles et ainsi offrir une seconde vie éclatante et lustrée à vos meubles préférés.

Leave a Comment (0) →

Comment nettoyer les joints de carrelage encrassés par la poussière ?

Qu’il soit en céramique ou en faïence, de couleur blanche ou même de couleur grise, toutes les sortes de carrelages s’encrassent très facilement. Il faut dire que ce matériau est souvent posé dans les endroits les plus salissants d’une maison ! Comment nettoyer les joints de carrelage ? On vous donne trucs et astuces pour un nettoyage efficace et durable.

Tout d’abord, même s’il faut porter une attention toute particulière aux joints de carrelage qui se salissent très rapidement, sachez qu’il est impossible de bien entretenir des joints si le carrelage n’est lui même pas propre. Commencez alors par nettoyer les carreaux puis lavez les joints. Sachez également que le carrelage au sol est beaucoup plus salissant et court beaucoup plus de risques d’être abîmé qu’un carrelage mural. Ainsi, parce que la salissure et l’usure ne sont pas les mêmes, les produits utilisés pour leurs nettoyages respectifs seront différents.

Nettoyer les joints du carrelage au sol

Sur le carrelage au sol et notamment sur ses joints s’accumulent de la salissure et des résidus de toutes sortes. Les débris sous les chaussures, la graisse, mais surtout la poussière s’accumulent et s’incrustent trop facilement dans les joints de votre carrelage, mais ne vous en faites plus, car vous pouvez rapidement le rendre de nouveau comme neuf. Pour cela, utilisez premièrement un produit que vous pouvez pulvériser sur les joints et sur l’ensemble du carrelage pour qu’il agisse chimiquement sur la poussière. Laissez-le reposer quelques secondes puis complétez le travail avec une action mécanique c’est-à-dire en frottant les joints enduits de produit à l’aide d’une brosse. Laissez ensuite le produit poser quelques secondes puis enlevez tout le produit à l’aide d’une éponge bien absorbante. Les produits à utiliser :

  • Le produit à vaisselle, car c’est un produit nettoyant assez tout pour ne pas attaquer les joints du carrelage.
  • Si votre carrelage est brillant, un mélange de produit à vaisselle et d’ammoniaque va nettoyer, mais aussi faire briller les joints et le carrelage grâce à l’action de l’ammoniaque. Attention cependant à protéger vos mains de l’ammoniaque !
  • Un savon simple et doux, type savon de Marseille fera également parfaitement l’affaire et ne peut en aucun cas endommager votre carrelage et ses joints.

Nettoyer les joints d’un carrelage mural

Si les joints d’un carrelage mural de salle de bain ou de cuisine s’encrassent aussi, ils ne se salissent pas de la même manière que ceux d’un carrelage au sol. En effet, parce que les pièces où se trouve le carrelage mural sont plus humides, le carrelage accumule la poussière qui se transforme ensuite en petits amas et s’incruste dans les joints du carrelage. Également soumis aux éclaboussures des produits de lavage, le carrelage mural peut voir apparaître de la moisissure dans ses jointures. Cependant, au même titre que le carrelage de sol, le carrelage mural et ses joints ne doivent pas être nettoyés avec des produits trop acides. Évitez alors l’eau de javel qui abîme fortement les joints en cas de nettoyage régulier ! Les produits à utiliser :

  • Le bicarbonate de soude mélangé à de l’eau tiède, car c’est un produit doux, mais bien nettoyant que vous pouvez frotter sur les joints à l’aide d’une vieille brosse à dents.
  • Le savon noir que l’on retrouve sous forme de pâte est idéalement nettoyant et dépoussiérant lorsqu’il est posé finement sur toute la longueur du joint avant d’être rincé.

Si les joints de votre carrelage sont vraiment trop encrassés et que vous n’arrivez plus à les rendre comme désiré, vous pouvez également faire appel à des spécialistes du nettoyage qui se chargeront de cette corvée pour vous et rendront assurément vos joints de carrelage comme neufs !

Leave a Comment (0) →

Comment nettoyer un matelas taché de moisissures ?

Sur un matelas ayant été exposé à l’humidité, on peut rapidement voir se développer de la moisissure qu’il vaut mieux traiter le plus tôt possible avant que celle-ci se développe et se propage sur l’ensemble du matelas, mais aussi sur le sommier ou encore sur les draps ! Comment nettoyer un matelas ? Nous vous donnons les étapes pour faire disparaître ces indésirables taches de moisissure incrustées.

Étape 1 : Faire sécher le matelas

Si le matelas est encore humide, il vous le faire sécher sans les draps, soit au soleil posé face aux rayons sur une terrasse ou un balcon soit à l’aide d’un ventilateur ou encore d’un sèche-cheveux assez puissant.

Étape 2 : Aspirer en surface

À l’aide d’un aspirateur, aspirez bien la surface pour qu’il ne reste plus de résidus et que la tache incrustée soit bien visible.

Étape 3 : Passer un produit

À l’aide d’un coton démaquillant ou d’un linge humide qui sont des surfaces douces qui vont vous empêcher d’abîmer le matelas, passez le produit de votre choix sur la ou les taches de moisissure :

  • Bicarbonate de soude

À l’aide d’une brosse souple telle qu’une brosse à chaussures, une brosse à dents ou une brosse à ongles, frottez doucement la tache préalablement enduite d’eau tiède puis rincez la brosse et frottez une nouvelle fois la tache avec de l’eau claire.

  • Ammoniaque

Pour se débarrasser des taches de moisissure anciennes et incrustées, des produits les plus efficaces, mais attention, car c’est un produit dangereux à manipuler. Pour vous en servir en toute sécurité, vous devez alors protéger vos mains à l’aide de gants, éviter tout contact avec la peau, ne pas respirer les vapeurs du produit, bien aérer la pièce dans laquelle vous opérez pour enfin verser le produit sur un chiffon et le frotter sur la tache.

  • Eau de javel ou Borax

Eau de javel ou poudre de borax sont des produits utilisés pour enlever la moisissure sur les matelas, car ils désodorisent, détachent et désinfectent. Attention cependant à les utiliser sur des matelas blancs seulement, car sur un matelas de couleur, leur utilisation pourrait provoquer d’importantes taches de décoloration. Une fois vos mains protégées, versez deux tasses d’eau chaude et ½ tasse du produit de votre choix dans un contenant puis imbibez une éponge du mélange avant de frotter la tache délicatement.

  • Eau oxygénée

L’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène a des propriétés désinfectantes et décolorantes qui permettent alors d’enlever facilement les taches d’humidité telle que la moisissure. En tapotant simplement un linge imbibé d’eau oxygénée, vous pouvez alors constater de bons résultats.

Étape 3 : Sécher le matelas

Après avoir opéré sur la zone tâchée, il vous faut sécher délicatement la surface en frottant à l’aide d’un gant de toilette en éponge. Vous pouvez également parfaire le séchage avec un sèche-cheveux ou bien même bien le ventiler à l’aide d’un grand ventilateur pour enfin pouvoir constater le résultat.

Étape 4 : Veillez à le placer dans un endroit sec

Une fois que le nettoyage de votre matelas est terminé, constatez le résultat et surtout empressez-vous de lui accorder une nouvelle place bien plus au sec qu’il ne l’était auparavant afin d’éviter toute nouvelle tache de moisissure. Le mieux est alors de le placer sur un sommier, dans une pièce bien ventilée et moins chauffée si nécessaire.

Optez pour service de nettoyage de matelas à domicile

Si vous n’avez ni les produits nécessaires, ni le temps de procéder au nettoyage complet, ni l’envie, l’autre alternative très efficace consiste à confier le nettoyage de votre matelas à une entreprise spécialisée qui viendra jusqu’à votre domicile enlever la moisissure la plus tenace. Grâce à un système de nettoyage à la vapeur, votre matelas sera désinfecté et débarrassé de toutes les odeurs nauséabondes.

Leave a Comment (0) →

Chasser les mauvaises odeurs des canalisations : que faire ?

Votre évier, le lavabo, la douche et la baignoire évacuent les eaux sales par des tuyaux dans lesquels peuvent se former au fil du temps, des bouchons. Les saletés, cheveux, particules s’y déversent et s’accumulent entre elles, jusqu’à obstruer vos canalisations. Lorsque l’évacuation des eaux usées se fait mal, c’est là que les odeurs désagréables commencent à apparaître. Pour chasser les mauvaises odeurs et assainir votre habitat, de nombreuses solutions existent avant d’appeler votre plombier. Il est important de prendre un minimum soin de vos canalisations au quotidien, pour prévenir l’apparition des odeurs, mais lorsqu’elles sont déjà bien installées, un grand nettoyage s’impose.Découvrez quelques conseils pour réduire l’apparition des odeurs issues de vos canalisations.

Les désodorisants classiques

Vous trouverez facilement dans le commerce des sprays et autres désodorisants à verser dans vos tuyaux pour empêcher les mauvaises odeurs et l’humidité. Cependant ces produits ont tendance à simplement camoufler les odeurs et ne sont souvent pas efficaces très longtemps. D’autre part, ces solutions se composent souvent de produits chimiques nuisibles à l’environnement et potentiellement toxiques pour la santé.

Des solutions naturelles : marc de café et vinaigre blanc.

Le marc de café est un ingrédient naturel très efficace contre tous types d’odeur même les plus tenaces. Conservez du marc de café jusqu’à ce qu’il soit un peu sec. Ensuite, versez-le directement dans vos canalisations. Faites alors couler de l’eau bouillante dessus. Le marc de café a une action dégraissante qui libérera vos canalisations des accumulations de graisse et il empêchera l’installation des mauvaises odeurs.

Le vinaigre blanc de son côté est définitivement la solution miracle pour l’entretien de la maison. Il s’utilise pour nettoyer, récurer, détartrer et capturer les mauvaises odeurs. Dilué dans de l’eau il s’attaque même aux bouchons les plus coriaces. Versez-en simplement dans vos canalisations et laissez agir quelques minutes, rincez à l’eau chaude ensuite, pour que le produit circule bien dans les tuyaux. Les savons et produits à vaisselle sont efficaces contre le gras, mais ils l’emmènent simplement se déposer plus loin dans vos canalisations. Lorsque des résidus alimentaires s’y déposent à leur tour, c’est la formation d’un bouchon. Le vinaigre blanc permet de les dissoudre parfaitement et ainsi d’assainir vos canalisations.

Le bicarbonate de soude

L’action du bicarbonate de soude sera très bénéfique à des canalisations engorgées. Versez une cuillère du produit, laissez agir quelques minutes. Pour un nettoyage plus intense, vous pouvez y ajouter une cuillère de sel si vous le souhaitez. Après un certain temps, versez de l’eau bouillante en abondance pour faire circuler le mélange dans vos tuyaux et vous débarrasser définitivement des bouchons responsables des mauvaises odeurs persistantes de vos canalisations.

Régler le problème à la source

Les mauvaises odeurs sont souvent liées à un mauvais fonctionnement de votre siphon. Cette partie des canalisations à un rôle de barrière, elle récupère les petits résidus emportés par les eaux usées, comme les cheveux ou de petits déchets alimentaires. C’est un petit réservoir qui doit toujours contenir un peu d’eau pour faire obstacle aux odeurs. Mais il arrive qu’un bouchon se forme au niveau de votre siphon et que les mauvaises odeurs apparaissent. Pour éviter la création et la propagation des mauvaises odeurs, il suffit de penser à nettoyer régulièrement votre siphon. Démontez-le et nettoyez-le, assurez-vous de son bon fonctionnement et qu’aucun bouchon n’obstrue les canalisations.

Soignez vos installations

Les canalisations sont énormément sollicitées au quotidien, ce qui peut vraiment les affaiblir. La vétusté des installations peut causer des dysfonctionnements et provoquer l’apparition de mauvaises odeurs. Pour minimiser l’impact du temps sur vos canalisations, veillez à les nettoyer et à les faire contrôler régulièrement.

Leave a Comment (0) →

Comment éliminer les odeurs de cuisine les plus tenaces ?

Déjeuner, dîner, souper, lunch pour la semaine ou essais de nouvelles recettes, à la cuisine il se passe toujours quelque chose. C’est le cœur de la maison, là où on se réunit pour partager un moment. Un endroit de vie et d’invention culinaire qui se remplit de bonnes odeurs au gré des saisons. Mais les odeurs de cuisine qui restent et s’incrustent jusqu’à plusieurs jours après avoir fait le repas ce n’est vraiment pas agréable. Viandes cuites, odeurs de poisson ou de fruits de mer, soupe de légumes, fritures ; pour s’en débarrasser, ce n’est pas si évident. Les odeurs de cuisson notamment, avec la fumée, ont tendance à imprégner les tissus, les rideaux, les doublures de vos meubles. Pour continuer à vous dépasser en cuisine sans risquer de vivre dans l’odeur de vos plats pendant toute la semaine, voici quelques conseils selon le type.

Les agrumes vous aideront à faire disparaître les odeurs tenaces de poisson.

Après avoir cuisiné, des odeurs de poissons, de viandes ou de fritures peuvent imprégner votre espace. Une façon assez naturelle et efficace de les combattre est de faire revenir des écorces d’oranges dans une casserole, l’odeur qui s’en dégage cache les mauvaises odeurs et laisse un parfum agréable.

Les agrumes ont de réelles vertus relaxantes et son très efficace contre les odeurs. De la même façon que l’orange, vous pouvez utiliser le jus d’un citron diluer dans une casserole d’eau, que vous faites bouillir. La vapeur d’eau au parfum de citron fera disparaître les mauvaises odeurs tenaces.

Contre les odeurs de réfrigérateur et de poubelle : le bicarbonate de soude.

Ce composé chimique est reconnu pour sa faculté à capturer et éliminer les odeurs. Il est très efficace contre les odeurs récalcitrantes de votre réfrigérateur, mettez-en un peu dans une coupelle que vous placez sur l’une de ses étagères. Vous pouvez aussi prévenir les mauvaises odeurs de poubelle en versant un peu de bicarbonate de soude au fond de votre poubelle, avant d’y installer un sac plastique. Vous éviterez ainsi d’avoir de mauvaises surprises à l’ouverture de celle-ci.

Le marc de café pour lutter contre les odeurs de canalisation.

Les recettes de grand-mère évoquent souvent le marc de café, et elles sont souvent les plus efficaces ! Les mauvaises odeurs de la cuisine ne viennent pas toujours de vos préparations, elles peuvent aussi provenir des canalisations de votre évier si des résidus de nourriture s’y retrouvent bloqués. Récupérez du marc de café, laissez-le sécher. Une fois sec, mettez-en un peu dans vos canalisations, versez de l’eau chaude, laissez agir puis rincez. Le marc de café va attaquer et déloger les morceaux coincés dans les tuyaux et ainsi, vous débarrasser des mauvaises odeurs.

Le thym contre l’odeur de viande.

Autre recette naturelle pour chasser les mauvaises odeurs, le thym ! Frais ou séché, cet aromate est idéal contre les odeurs persistantes. Après le repas, faites-en bouillir un peu dans une casserole d’eau, et comme avec le citron, c’est la vapeur, imprégnée de la senteur du thym qui va venir agir contre les mauvaises odeurs et vous aider à les faire disparaître pour que vous retrouviez une cuisine parfaitement saine et propre !

Le vinaigre blanc, le vrai anti-odeur multi usage.

Le vinaigre blanc est un produit particulièrement efficace pour tout ce qui concerne l’entretien ménager. En effet, vous pouvez l’utiliser pour détartrer ou nettoyer, mais il est aussi très efficace contre les odeurs persistantes. Faites bouillir une casserole avec du vinaigre blanc dedans, en s’évaporant la vapeur vient capturer les odeurs et les neutraliser. Si les odeurs sont toujours là, faites un ménage plus complet de votre cuisine à l’aide du vinaigre blanc, vous pouvez par exemple nettoyer votre lave-vaisselle en remplaçant le produit habituel par le vinaigre et le faire tourner à vide.

Leave a Comment (0) →
Page 2 of 5 12345

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!