Nouvelles

Calcul du taux d’humidité : comment et pourquoi le faire ?

Lorsque l’on parle du calcul du taux d’humidité à l’intérieur d’une habitation comme de tout autre bâtiment, on parle de la quantité de vapeur d’eau dans l’air. Chaque être vivant qui occupe un lieu plus ou moins clos, qu’il soit un humain, un animal ou même une plante produit de la vapeur d’eau en respirant tout comme en transpirant. Dans une habitation, les autres sources de vapeur d’eau peuvent être aussi les activités comme la cuisine, la douche, la lessive ou encore le lavage de la vaisselle. L’humidité peut enfin entrer dans un bâtiment par le sol, les aérations et les fenêtres.

Pourquoi calculer le taux d’humidité dans une maison ?

Parce que la nature est très bien faite, comme tout élément, l’humidité nous est nécessaire et est utile à notre bonne santé ainsi qu’à notre confort. C’est notamment pour cela, qu’un manque ou un surplus d’humidité peut engendrer des problèmes plus ou moins graves :

  • Les problèmes possibles en cas de surplus d’humidité : condensation sur les fenêtres, taches d’humidité et moisissures sur les murs et les plafonds, réactions allergiques temporaires des occupants des lieux, dommages physiques sur les plantes, les meubles et le bâtiment et allergies permanentes des occupants.
  • Les problèmes possibles en cas de manque d’humidité : gerçures des lèvres et de la peau, irritation nasale, mal à la gorge, difficultés respiratoires, formation d’électricité statique, problèmes avec l’électricité et les appareils électroniques, dommages sur les meubles ou le bâtiment et inconfort permanent des occupants des lieux.

Comment calculer le taux d’humidité dans votre maison ?

Un hygromètre ou capteur d’humidité est un instrument de mesure de la vapeur d’eau dans les espaces intérieurs qui permet de calculer le taux d’humidité très facilement et rapidement. Vous trouverez ce type d’instrument dans toutes les gammes de prix, dans les quincailleries, les magasins de produits électroniques ou de matériel de maison ainsi que dans les grands magasins sous deux formes, les hygromètres électroniques ou les hygromètres mécaniques. L’achat de cet instrument va vous permettre de mesurer un taux d’humidité compris entre 0% (air sec) et 100% (brouillard de vapeur d’eau) partout chez vous, en le déplaçant de pièce en pièce. L’hygromètre indique en effet l’humidité relative (HR) au sein de votre intérieur, au moment où vous la mesurez, mais aussi dans la pièce où vous le faites précisément. Prenez alors soin de mesurer l’humidité dans chacune des pièces différentes de votre maison ou au moins dans celles où l’humidité peut le plus vous préoccuper, comme dans un sous-sol où sont stockés des biens précieux ou encore dans les chambres à coucher. Veillez aussi à placer l’hygromètre loin d’une source de chaleur comme le chauffage lors de la prise de mesure. Au Canada, durant la saison du chauffage, il n’est pas rare de subir les effets problématiques du surplus d’humidité. Afin de prévenir la formation de condensation sur les fenêtres durant l’hiver, voici alors les valeurs idéales dans un intérieur :

  • Dans un intérieur, l’humidité relative conseillée est comprise entre 30 et 50%.
  • Lorsque la température extérieure est inférieure à -10 degrés Celsius, l’HR conseillée dans un intérieur est de 30 %.

En somme, si vous redoutez qu’il y ait un problème d’humidité dans votre intérieur, mais que vous voulez en être certain avant de faire intervenir un professionnel pour régler cette situation, un hygromètre peut vous donner une information très claire à ce sujet. En cas de problème d’humidité déjà constatée, accompagné de dégâts comme de la moisissure dans votre intérieur, mais aussi des problèmes de santé dans votre famille, faites vite appel à des professionnels du nettoyage, expérimentés dans les dégâts dûs à la vapeur d’eau. La moisissure doit être retirée sans attendre, car elle est une grande source de pollution de l’air intérieur d’une maison, très nocive pour la santé de tous les êtres vivants.

Leave a Comment (0) →

Nos conseils pour enlever les odeurs d’un canapé en tissu

Lieu de vie et de relaxation pour toute la famille, le canapé est un meuble qui est fortement sollicité et qui peut donc être rapidement sujet aux différentes odeurs laissées par les grands, les petits, mais aussi les animaux de compagnie. Pour nettoyer, assainir, désinfecter et enlever les odeurs d’un canapé en tissu, voici nos conseils professionnels.

Nettoyer et enlever les odeurs d’un canapé en tissu

Avant de passer n’importe quel produit ou substance sur un canapé en tissu pour enlever les odeurs, il faut toujours commencer par l’aspirer à l’aide d’un puissant aspirateur pour le débarrasser des poussières et des saletés. Certains aspirateurs sont notamment dotés d’un embout brosse spécialement adapté pour les revêtements en tissu. Ensuite, faites toujours un essai sur le tissu avant de commencer à verser un produit sur l’intégralité de la surface d’un canapé. Versez alors une petite quantité du produit désodorisant choisi dans la liste qui va suivre sur une petite partie du canapé qui n’est pas très visible, pour prévenir en cas de dégât. Après ces deux étapes seulement, vous pouvez commencer à essayer de désodoriser votre canapé en tissus à l’aide de :

  • Bicarbonate de soude : produit incontournable pour l’entretien et l’assainissement de tout intérieur, le bicarbonate de soude permet également d’enlever les odeurs incrustées dans les tissus de votre canapé comme de vos couvertures et de tout autre type de textile. Simple à utiliser, il suffit, en effet, de saupoudrer le bicarbonate sur l’intégralité du canapé, de le laisser poser au minimum 1H30 pour maximiser ses effets pour enfin finir par aspirer la totalité de la substance. Naturel et écologique, le bicarbonate de soude élimine efficacement les odeurs et redonne tout l’éclat naturel des tissus.
  • Vinaigre blanc : pour vous débarrasser intégralement d’une forte odeur présente au sein de votre canapé en tissus comme une odeur d’urine d’animaux de compagnie ou encore d’alcool, munissez-vous de vinaigre blanc et d’eau claire. Dans un grand bol, mélangez la même quantité des deux liquides, mouillez une éponge propre, essorez-la pour ne pas trop humidifier le tissu, puis frottez les parties sales et odorantes de votre canapé en faisant des mouvements circulaires. Utilisez ensuite un linge humide pour rincer le vinaigre blanc puis un autre linge sec afin de sécher complètement le tissu du canapé.
  • Ammoniaque : tout comme le vinaigre blanc, l’ammoniaque à un très fort pouvoir désodorisant pour les odeurs les plus fortes et tenaces comme celle de l’urine ou encore du tabac. Pour vous servir de ce produit désodorisant, veillez par contre à le faire en portant des gants ainsi que dans une pièce très bien aérée ou encore à l’extérieur car l’ammoniaque dégage des vapeurs nocives. Pour désodoriser le tissu de votre canapé, versez une petite quantité d’ammoniaque dans un bol rempli d’eau tiède, puis versez également deux ou trois gouttes de produit vaisselle. Comme avec le vinaigre blanc, nettoyez en frottant légèrement et en faisant des mouvements circulaires puis rincez la substance à l’aide d’un linge propre humide avant de sécher la surface.
  • Alcool ménager : désinfectant, dégraissant et désodorisant naturel, l’alcool ménager est un produit intéressant pour enlever les odeurs du tissu de votre canapé car il permet de le désinfecter en même temps. Dérivé de l’alcool à brûler, l’alcool ménager a une odeur moins forte, mais doit tout de même être utilisé loin de toute source de chaleur et de feu. Pour vous en servir, mélangez de l’eau à de l’alcool ménager dans un vaporisateur, vaporisez le mélange sur toute la surface de votre canapé, frottez à l’aide d’une brosse douce si nécessaire (en cas de tache) puis rincez à l’eau claire et séchez correctement.

Pour le nettoyage intensif d’un textile ou d’un canapé en tissu, vous pouvez également faire appel à une entreprise de nettoyage professionnelle.

Leave a Comment (0) →

Désodorisant pour frigo : comment se débarrasser des mauvaises odeurs ?

Si à chaque fois que vous ouvrez la porte de votre frigo, c’est un véritable calvaire odorant car une forte odeur nauséabonde s’en dégage et embaume toute votre cuisine, c’est qu’il est vraiment temps d’agir vous débarrasser d’elle ! S’il vous faut bien sûr commencer par vider votre frigo, trier les aliments qui s’y trouvent puis le nettoyer entièrement, voici également des idées de désodorisant de frigo pour se débarrasser des mauvaises odeurs à long terme.

Idées de désodorisants pour frigo

Les désodorisants pour frigo peuvent être fabriqués par vos soins avec des ingrédients naturels ou bien être trouvés partout dans différents commerces, sous différents modèles, tailles ou formes pour s’adapter à chaque frigo. Ils sont des accessoires conçus pour aspirer toutes les odeurs que les différents aliments qui se trouvent dans les frigos produisent. On les utilise notamment dans les frigos ayant une grande capacité de contenance.

  • Des gousses de vanille : parce que la vanille à un fort parfum, vous pouvez vous en servir comme désodorisant de frigo naturel en gardant une quantité de vanille dans une boîte sans couvercle ou encore sur du papier absorbant. La vanille va dégager tout son parfum et il faudra par contre la renouveler régulièrement, car elle s’assèche rapidement à cause de l’air frais dans le frigo.
  • Citron et bicarbonate de soude : préparez un mélange composé d’une tasse d’eau, d’une grosse cuillère de jus de citron et d’une de bicarbonate dans un petit vaporisateur puis vaporisez le mélange sur l’ensemble de votre frigo préalablement nettoyé. Ce mélange va absorber les odeurs, apporter de la fraîcheur et une agréable odeur citronnée dans votre frigo.
  • Le marc de café : dans un grand bol, versez tout simplement le marc de café de votre café du matin et déposez le bol dans votre frigo. Le marc de café moulu, supprime en effet, en quelques jours toutes les odeurs provenant de votre frigo en les absorbant entièrement. Il a également pour avantage d’être très économique et de ne laisser aucune odeur sur les aliments. Pour maximiser son efficacité, changez le marc de café dès qu’il est sec !
  • Le vinaigre blanc : ce vinaigre magique qui permet d’entretenir toute votre maison de façon économique et écologique peut aussi devenir votre allié pour désodoriser votre frigo. Pour vous débarrasser des odeurs tenaces de fromages, de crustacés ou encore de moisissures, versez une petite quantité de vinaigre blanc adaptée à la taille de votre frigo dans un bol puis placez-le sur une de ses étagères. Il absorbe toutes les mauvaises odeurs et vous devez simplement le changer toutes les deux semaines environ.
  • L’argile blanche ou verte : notre dernière solution pour vous débarrasser des mauvaises odeurs persistantes dans votre frigo est l’argile qui possède de forts pouvoirs désodorisants et assainissants. Tout comme pour le bicarbonate, placez simplement une certaine quantité d’argile blanche ou verte dans un récipient placé dans votre frigo ou même dans votre congélateur et laissez la magie opérer !

Avant de poser n’importe quel désodorisant dans votre frigo, veillez toujours à le vider, à trier tous vos aliments afin de le nettoyer et de le désinfecter correctement. Pour laver un frigo, on peut utiliser du vinaigre blanc ou même de l’eau de javel en faisant toujours attention à bien rincer l’intégralité du frigo à l’aide d’eau claire et propre. Enfin, si votre frigo est réellement dans un sal état et que vous ne vous sentez pas capable de le nettoyer correctement pour qu’il retrouve toute sa fraîcheur, vous pouvez faire appel à des professionnels du nettoyage qui s’occuperont de lui offrir un grand nettoyage de printemps pour lui redonner une seconde vie exempte d’odeurs nauséabondes !

Leave a Comment (0) →

4 bonnes habitudes pour entretenir vos coussins de canapé

Comme tous les textiles présents dans une maison, les coussins de canapé ou encore les plaids qui sont des éléments qui parfont une décoration et apportent un confort et une certaine chaleur à un espace doivent être entretenus. Lavage classique, lavage à la vapeur, mais aussi bonnes habitudes régulières, voici nos conseils pour ne pas délaisser, et prendre soin de vos coussins de canapé pour un intérieur en santé.

  1. Laver chacun coussin de canapé trois à quatre fois par an

Parce que les coussins de canapé sont des éléments qui sont victimes de nombreuses aventures quotidiennement, il est un devoir de les entretenir en les nettoyant régulièrement. Ils sont, en effet, sujets à la transpiration, aux parfums, aux poils, aux éclaboussures, aux renversements ainsi qu’à de nombreuses autres choses au quotidien. Pour conserver leur beauté, leur fraîcheur, qu’ils soient toujours aussi confortables, mais aussi afin qu’ils soient hygiéniques, il faut les nettoyer complètement au moins trois à quatre fois par an minimum.

2. Dépoussiérer et aérer vos coussins régulièrement

Régulièrement, et au mieux une fois par jour si vous avez un peu de temps, pensez à les dépoussiérer ainsi qu’à les aérer. Pour cela, vous pouvez par exemple taper vos coussins les uns aux autres pendant quelques secondes seulement à l’extérieur de votre maison ou par une fenêtre afin de les libérer de la poussière accumulée sur eux, de les débarrasser et de les aérer pour les rafraîchir. En hiver, vous pourrez aussi de cette façon faire disparaître quelques microbes qui n’apprécient guère la soudaine fraîcheur.

3. Repousser les parasites et éliminer les mauvaises odeurs

Afin de repousser les parasites tels que les acariens ou toute autre petite bestiole, vous pouvez vaporiser un mélange d’eau chaude, d’huile essentielle de lavande et de feuilles de menthe sur vos coussins de canapé. Ce mélange permet également d’obtenir une légère et agréable fragrance printanière dans votre salon, aux abords de votre canapé.

4. Choisir la bonne méthode de nettoyage selon le type de textile

  • À la machine à laver : en général, pour le tissu et housse de votre coussin de canapé tout comme le coussin lui-même, il est approprié d’utiliser le lavage par machine à laver. Simple à effectuer, mais aussi très efficace pour un bon lavage, la machine à laver programmée en cycle délicat seulement, permet de nettoyer sans abîmer les tissus de coussins comme les coussins eux-mêmes. Pour préserver la forme rebondie de vos coussins, l’astuce est de mettre une ou deux balles de tennis dans le tambour de la machine à laver. Après le cycle de nettoyage, faites sécher les coussins de canapé au soleil et à l’air libre et ne les passez surtout pas au sèche-linge, sous peine de les retrouver secs, mais en très mauvais état.
  • Au nettoyeur vapeur : pour les tissus les plus délicats et fragiles, comme les coussins de plumes, le lavage en machine est à proscrire et vous pouvez alors effectuer un nettoyage à la vapeur à l’aide d’un nettoyeur vapeur professionnel. Les nettoyeurs vapeur permettent un nettoyage impeccable des matières fragiles, respectent davantage le linge de maison délicat, n’abîment pas et nettoient avec rapidité.

Pour choisir la bonne manière de nettoyer, il faudra dans tous les cas, lire l’étiquette sur chacun de vos coussins afin de choisir la meilleure forme de nettoyage possible. Si vous ne possédez pas de nettoyeur vapeur, mais que son usage s’impose pour entretenir vos coussins de canapé, faites appel de façon exceptionnelle, pour un ménage de printemps par exemple à une entreprise de nettoyage professionnelle et offrez un nouveau souffle à vos textiles comme à votre intérieur.

Leave a Comment (0) →

Comment nettoyer un tapis à sec soi-même ?

Véritable nid à poussière, à saletés ainsi qu’à acariens, les tapis sont également sujets aux taches diverses ! Parce qu’ils sont très sollicités, les tapis ont alors fortement besoin d’un entretien régulier, tout comme d’un nettoyage lorsqu’ils sont tachés ou perdent de leur éclat naturel. Si vous vous demandez, comment nettoyer un tapis à sec vous-même, voici nos conseils et astuces qui vous faciliteront la vie.  

Les éléments à avoir en sa possession pour nettoyer un tapis à sec

  • Du bicarbonate de soude
  • Une brosse à poils doux
  • Un aspirateur

Comment nettoyer un tapis à sec, enlever les taches et le dépoussiérer ?

Afin de faire disparaître le plus de taches possible et de nettoyer les fibres d’un tapis en profondeur, commencez par saupoudrer une bonne quantité de bicarbonate de soude sur votre tapis. Afin de bien faire pénétrer le bicarbonate de soude dans la matière du tapis, frottez ensuite celui-ci à l’aide d’une brosse à poils doux sur l’intégralité du tapis et en particulier là où se trouvent les taches. De cette manière, et en effectuant des mouvements circulaires, vous allez faire entrer le produit dans toutes les fibres du tapis et faire ressortir les matières collées sur celles-ci. Cette étape permet en fait de capter la poussière et toutes les matières étrangères, mais aussi de désodoriser le tapis.

Après avoir légèrement et minutieusement frotté le tapis aux endroits tachés, veillez à laisser le bicarbonate agir pendant au minimum 15 minutes et au mieux toute une nuit afin qu’il puisse réellement agir en profondeur. Pour finir, passez minutieusement l’aspirateur sur l’intégralité de votre tapis plusieurs fois afin d’enlever la totalité du bicarbonate de soude. En suivant ces quelques étapes, vous retrouverez normalement un tapis éclatant, débarrassé de toute tâche et des odeurs nauséabondes !

  • À savoir : dans certains cas, et surtout dans le cas d’une tache ancienne, extrêmement tenace et importante, ce type de nettoyage à sec ne suffira pas à récupérer la beauté et la couleur naturelle de votre tapis. Il faut, en effet, parfois faire appel à un professionnel du nettoyage, qui pourra se débarrasser des taches grâce à son expertise, son expérience ainsi qu’à certains produits aussi puissants que respectueux des fibres de chaque tapis. Ne tentez, en effet, jamais de mettre un produit plus puissant, mais que vous connaissez peu, au risque d’endommager l’intégralité de votre tapis et de créer des taches encore plus importantes et tenaces.

Nettoyer les taches, mais aussi entretenir régulièrement

Pour que votre tapis garde son élégance naturelle sur le long terme, mais aussi que le nettoyage des taches soit plus facile, il est important de l’entretenir régulièrement. Pour cela, commencez par passer l’aspirateur sur votre tapis au minimum une à deux fois par semaine et tous les jours si possible. Si votre aspirateur comporte un embout et un mode brossage, passez la brosse le plus souvent possible dessus ainsi qu’en dessous afin de frotter ses fibres, de le dépoussiérer et d’aspirer les parasites indésirables qui se cachent partout. Aspirez cependant en douceur si votre tapis est fragile.

À retenir :

  • Commencez toujours par un nettoyage à sec de votre tapis.
  • N’utilisez pas de produit trop puissant sans connaître leurs effets.
  • Toujours faire un essai dans un coin du tapis afin d’observer les effets.
  • Nettoyez à partir du pourtour de la zone vers le centre, pour éviter que la tache ne s’étende, ou bien privilégiez un nettoyage complet du tapis.
  • Évitez le plus possible les liquides sur votre tapis, même pour le nettoyage.
  • Si vous utilisez une nettoyeuse vapeur, lavez votre tapis sans solution nettoyante, mais en épongeant la saleté du tapis à l’aide d’un linge propre seulement.
Leave a Comment (0) →

Comment enlever les taches de vin d’un tapis à poils?

Les taches de vin sur les tapis sont souvent les taches les plus récurrentes, car on a souvent tendance à avoir des gestes maladroits lorsque vient le moment de servir un verre à ses invités. Le vin peut éclabousser à côté du verre, un ami peut nous bousculer au moment de servir le vin ou on peut même échapper le verre au moment de le remplir. Ce sont des choses qui arrivent, et on se demande toujours comment enlever les taches de vin sur son beau tapis à poils ?  

Nos solutions pour enlever une tache de vin sur un tapis

  • Nettoyer rapidement la tache

Sur un tapis à poils, encore plus que sur n’importe quel mobilier, une tache de vin doit être nettoyée très rapidement avant qu’elle n’ait la chance de sécher et de s’incruster. Pour cela, vous devez agir rapidement et commencer à éponger la tache.

  • Sécher, mais ne pas étaler la tache

En essayant de retirer complètement la tache de vin sur votre tapis, le risque est d’étendre les dégâts et de créer une autre tache ou même des auréoles sur votre tapis. Pour ne pas empirer la situation, absorbez le liquide, tapotez-le avec vigueur à l’aide d’une éponge humide, mais ne frottez jamais le tapis, au risque d’étaler la tache. Il faut également utiliser le moins de produits possible au risque de tacher le tapis d’une autre substance, mais aussi d’augmenter le temps de séchage.

  • Diluer une tache plus ancienne

Si vous n’avez pas agi rapidement sur une tache de vin qui s’est alors emparée de votre tapis, vous pouvez tout de même essayer de la retirer en la diluant. À l’aide d’une éponge humide imbibée d’eau gazeuse et d’un petit peu de vinaigre blanc, détachez le vin avec des tamponnements vigoureux sur votre tapis rincez la zone, toujours à l’aide d’une éponge humide.

  • Séchez la zone détachée

Une fois que vous aurez réussi à venir à bout de la tache de vin sur votre tapis à poils, il faut absolument prendre le temps de sécher la zone. En effet, un tapis humide qui n’aura pas séché assez rapidement peut engendrer le développement de moisissure. À l’aide d’un linge propre, d’un sèche-cheveux ou encore d’un ventilateur, séchez alors minutieusement la zone jusqu’à ce qu’elle soit complètement sèche.

Attention cependant sur un tapis à poils coloré, certains motifs ou couleurs peuvent déteindre ou s’atténuer sous la présence du vin ou encore de l’éponge humide, pas assez essorée. Pour éviter d’abîmer votre tapis, faites toujours un test à l’aide d’un coton-tige sur la tache à retirer. Si votre tapis est bien trop taché, s’il s’agit d’un tapis ancien, de valeur, vous pouvez également faire appel aux services professionnels d’une entreprise spécialisée en nettoyage de tapis.

  • Faire appel à des professionnels

Grâce à un matériel professionnel, aspirateur professionnel qui aspire le liquide ou encore nettoyeur à vapeur, et produits respectueux de l’environnement, des professionnels en nettoyage de tapis peuvent récupérer et donner une seconde vie à votre tapis taché. Comme au pressing pour vos vêtements, le nettoyage vapeur permet de diluer la saleté, de déloger les particules, sans laisser de résidus dans les fibres d’un tapis, contrairement à un lavage réalisé avec une solution nettoyante moussante. En plus de nettoyer votre tapis et de le débarrasser des taches, un nettoyage professionnel réalisé par une entreprise spécialisée permet de désinfecter le tissu, de le rendre plus délicat au toucher: de lui donner une seconde vie !

Leave a Comment (0) →

Comment enlever les poils de chat de votre tapis?

Si malgré tout l’amour que vous portez à votre animal de compagnie, les amas de poils qu’il laisse sur votre tapis préféré vous dérange et que vous vous demandez comment enlever les poils de chat, voici nos astuces ! Même si votre animal ne perd pas ses poils en ce moment, deux fois par an, les chats comme les chiens renouvellent leur pelage et vous serez alors ravi de connaître nos astuces pour récupérer votre tapis facilement.

Commencez par débarrasser les poils superflus de votre chat

Parce que la plupart des poils qui tombent sur votre canapé, sur votre lit ou encore sur votre tapis préféré sont des poils morts, ceux-là peuvent être retirés du pelage de votre chat avant d’atterrir sur vos tissus et votre mobilier. En effet, en brossant régulièrement votre animal avec une brosse adaptée à cet usage et particulièrement lorsqu’il est dans la période où il renouvelle son pelage, vous allez considérablement réduire les amas de poils laissés sur votre tapis.

Enlever les poils de chat de votre tapis : les solutions

  • Passer une brosse en crêpe ou un gant de toilette humide

À l’aide d’une brosse en crêpe véritable, connue pour nettoyer les matières comme le daim ou le nubuck, ou avec un gant de toilette humide et essoré, vous pouvez passer sur votre tapis pour enlever rapidement les poils de chat quotidiennement. En faisant des mouvements circulaires et en frottant un peu votre tapis toujours dans le même sens, vous allez former de larges boules de poils qui seront ensuite très faciles à retirer.

  • Passer l’aspirateur classique

Si vous disposez seulement d’un aspirateur classique et que vous ne souhaitez pas faire appel aux services professionnels d’une entreprise spécialisée, commencez par mettre votre aspirateur classique à pleine puissance. Pour que les poils soient réellement aspirés, vous devez appliquer une pression sur l’aspirateur afin de trouver un maximum d’aspiration au plus près du sol, et donc sur votre tapis. En général, la force d’aspiration d’un appareil classique n’étant pas assez puissante, il vous faudra passer plusieurs fois sur la même zone afin d’être sûr de tout retirer. Nous vous conseillons d’opter pour un embout spécial pour les poils de chat et de chien qui s’adapte à la plupart des aspirateurs classiques ou bien au moins d’un embout brosse afin de vous faciliter la tâche. Après chaque nettoyage, prenez soin de retirer l’embout de votre appareil afin de retirer tous les poils ramassés. Les poils ont en effet une fâcheuse tendance à former des paquets qui vont bloquer l’embout de votre aspirateur et peuvent même endommager son système.   

  • Passer l’aspirateur professionnel

Parce qu’un aspirateur professionnel à une puissance, mais aussi une vitesse d’aspiration qui peuvent être jusqu’à 10 fois supérieures à celles d’un appareil classique, son passage sur un tapis permet de retirer tous les poils de chat en un seul passage sur chaque partie du tapis. Cette puissance permet alors plus de facilité et de confort pour les personnes qui ont besoin de passer l’aspirateur régulièrement pour retirer les poils de leur animal sur leur mobilier et tissus. Si votre aspirateur fait en général bien le travail d’aspiration des poils, mais que vous avez besoin d’un appareil professionnel occasionnellement, vous pouvez faire appel aux services de nettoyeurs professionnels qui pourront réaliser cette tâche avec leur matériel professionnel. Recourir aux services de professionnels permet de procéder à un nettoyage en profondeur et de se débarrasser de tous les poils d’animaux incrustés.

Leave a Comment (0) →

5 différences entre un aspirateur professionnel et un aspirateur régulier

En matière de nettoyage par aspiration, on distingue deux grands types d’aspirateurs qui sont les aspirateurs classiques et les aspirateurs professionnels. Alors que les premiers sont plutôt destinés aux petits locaux ainsi qu’au nettoyage domestique, les seconds sont parfaits pour nettoyer et dépoussiérer les surfaces industrielles ou encore les bâtiments commerciaux. Il existe d’autres importantes différences entre ces deux types d’aspirateurs :

Le prix

Parce que le coût d’un aspirateur professionnel est nettement supérieur à celui d’un aspirateur domestique, les particuliers ne peuvent généralement pas se permettre d’investir dans ce type de matériel pour le nettoyage de leur foyer. Cependant, dans certaines occasions, ils peuvent en avoir réellement besoin, car leur aspirateur classique ne présente pas les mêmes avantages qu’un appareil professionnel. Dans ce cas, nul besoin de se ruiner et d’acheter cet appareil professionnel pour une seule occasion. Il est possible de simplement faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage qui pourra remplir cette tâche occasionnelle avec du matériel professionnel.

La polyvalence et la flexibilité

Conçus pour nettoyer régulièrement tout type de sols, dans des locaux professionnels ou encore dans des locaux industriels, les aspirateurs professionnels, contrairement aux aspirateurs classiques, ont une grande polyvalence en matière de nettoyage. En effet, en plus d’aspirer la poussière et les petites saletés, un aspirateur professionnel à une puissance qui lui permet  d’aspirer également les liquides, mais aussi les plus gros déchets comme les débris de bois ou de métal, sans bloquer son système. Leurs systèmes de filtration et leurs cuves spéciales sont conçus pour résister et emmagasiner les matières les plus lourdes et ont, en général, une capacité de stockage de 30 litres environ.

De plus, certains modèles d’aspirateurs professionnels ont une fonction de nettoyage vapeur qui leur permet de réaliser les différentes étapes du nettoyage des sols. Enfin, les aspirateurs professionnels sont des appareils d’une grande flexibilité puisque leurs fils d’alimentation électriques sont d’une longueur qui dépasse largement celle des appareils classiques et qui sont résistants aux tractions ainsi qu’aux étirements réguliers.

La puissance et la durabilité

Parce qu’ils sont conçus pour faire face aux exigences du nettoyage de bâtiments professionnels et de grandes surfaces, les aspirateurs professionnels ont une bien plus grande puissance et durabilité que les appareils classiques. Grâce à leur force et à leur vitesse d’aspiration jusqu’à 10 fois supérieures à un appareil classique, ils ne laissent aucune chance à la moindre poussière non adhérente au sol. Cette puissance permet alors plus de facilité et de confort lors du nettoyage des surfaces par les utilisateurs. Avec un aspirateur classique, il faut en général passer plusieurs fois au même endroit pour venir à bout à de la poussière ou des saletés prises dans les sols. La taille de leur moteur ne leur permet pas de générer un aussi grand volume d’air que les appareils professionnels.

Concernant la durabilité, on peut dire que les appareils professionnels durent en moyenne deux fois plus longtemps que les aspirateurs classiques, car ils sont conçus avec des matériaux et un moteur puissant de grande qualité, très solide et résistant aux chocs et sont vendus avec des accessoires du même type.

Que vous ayez grand besoin d’un aspirateur professionnel pour le nettoyage exceptionnel d’une partie de votre maison ou bien que vous ayez besoin régulièrement de ce type d’appareil, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage professionnel. Vous pourrez en plus profiter d’une main-d’oeuvre compétente pour le nettoyage de vos locaux.

Leave a Comment (0) →

5 conseils pour prévenir la moisissure au sous-sol

Dans les pièces confinées, comme les sous-sols qui sont généralement obscurs et mal chauffés, les conditions favorables au développement des micro-organismes sont réunies. Fréquent mais souvent sous-estimé, le problème de la moisissure au sous-sol peut provoquer de lourdes conséquences sur la santé humaine, notamment de sévères allergies. Comment faire alors pour prévenir l’apparition de moisissure dans votre sous-sol ?

Contrôler le niveau d’humidité et conserver la pièce au sec

Parce que la moisissure a un grand besoin d’humidité pour se développer, il est possible de prévenir son apparition en contrôlant le niveau d’humidité au sein de votre sous-sol et en conservant cette pièce au sec. Pour cela, il vous faut rechercher toute source d’humidité et source de moisissure pour les éliminer grâce à un nettoyage des zones touchées à l’aide de vinaigre blanc ou d’eau de javel pour désinfecter. Pour nettoyer une surface sujette à la moisissure de plus de trois mètres carrés, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée, dans le but de ne pas vous rendre malade. Pour assécher l’air et empêcher une nouvelle prolifération de moisissure, pensez également à utiliser un déshumidificateur qui permet d’absorber l’eau en trop présente dans la pièce.

Augmenter la ventilation de la pièce

Tout comme l’humidité, la condensation est une grande source de développement rapide de la moisissure. Parce qu’il n’est pas rare d’oublier d’aérer le sous-sol, la moisissure prend alors place tranquillement. Pour prévenir son apparition, il faut augmenter la ventilation, par l’ouverture des fenêtres par temps frais et sec et fermer les fenêtres par temps chaud et humide. Si vos fenêtres sont petites et qu’elles ne permettent pas une aération suffisante, n’hésitez pas à faire fonctionner régulièrement un ventilateur dans votre sous-sol.

Isoler les tuyaux qui gouttent

Si la plomberie de votre sous-sol présente la moindre fuite qui fait goutter l’eau à l’intérieur de la pièce, les taches d’humidité vont progressivement faire apparaître un amas de moisissure. Pour remédier à cela, faites venir un plombier au plus vite et isolez les tuyaux à l’aide de ruban en mousse isolante en attendant son intervention.

Tailler la végétation murale extérieure

Certaines matières organiques qui se trouvent à l’intérieur ou même à l’extérieur des murs de votre sous-sol peuvent être responsables de l’apparition de la moisissure. En effet, les microchampignons ont fortement tendance à se développer sur ou aux côtés des végétaux. Pour prévenir les risques, pensez alors à tailler les plantes murales sur les murs extérieurs du sous-sol et coupez celles qui sont susceptibles d’empêcher le sol de sécher après la pluie ou la fonte de la neige. Pour que ces actions soient efficaces, il faut une excellente isolation de vos murs.

Ne pas empiler la neige sur les murs extérieurs du sous-sol

Lors des tempêtes de neige et lorsque l’on s’apprête à déblayer la neige stagnante devant notre maison, il arrive souvent que l’on tasse celle-ci sur les murs extérieurs de la maison. Cependant, mieux vaut trouver un endroit plus adéquat afin d’empêcher le développement de la moisissure sur les murs de votre sous-sol ainsi que près des fenêtres. En cas de forte neige, vous pouvez aussi prévenir l’apparition de moisissure en installant des couvertures (plastique transparent) de fenêtres de sous-sol qui ne laissent pas entrer la neige, mais permettent de préserver l’entrée de la lumière dans la pièce.

Si vous avez été victime d’un dégât des eaux récent ou plus ancien et que la moisissure fait son nid dans votre sous-sol sans que vous ne puissiez y faire face, faites appel aux services de nettoyage professionnel d’une entreprise spécialisée. Cela permettra de prévenir les risques sur votre santé et celle de votre famille.

Leave a Comment (0) →

Comment choisir vos produits ménagers écologiques?

La plupart des produits d’entretien que l’on utilise pour nettoyer l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment ou de notre maison (nettoyants pour les sols, produits vaisselle ou encore lave-vitre) sont des produits contenants des composants allergisants, nocifs pour l’environnement et la santé. Pour ne prendre aucun risque, il est alors recommandé d’utiliser des produits ménagers écologiques, sains et sans dangers.

Choisir vos produits ménagers écologiques

  • Choisir des produits sans parfums ni colorants ajoutés

Même si certains parfums, adjuvants et colorants sont agréables pour nos sens, grâce à leur forte teneur qui nous prend directement par les sentiments, il vous faut savoir qu’un parfum ajouté est un concentré de produits chimiques très dangereux pour la santé. De plus, la notion parfum ajouté, qui suffit à annoncer sa présence dans le produit ménager, ne détaille pas les ingrédients qui le composent malgré qu’on puisse souvent s’apercevoir de la présence des phtalates. Il s’agit de produits chimiques connus pour causer des dommages sur la santé de l’homme, notamment sur le système endocrinien. Quant aux colorants chimiques, ils contiennent la plupart du temps des produits pétrochimiques, également très nocifs. Afin d’éviter ces toxines, privilégiez alors l’absence de parfum ou de colorant ajouté qui peuvent être remplacés par des parfums naturels comme ceux des nombreuses huiles essentielles.

  • Lire attentivement les étiquettes expliquant leur contenu

Vous l’aurez compris, colorant et parfum ajoutés sont à proscrire des produits ménagers que vous achetez. Pour cela, il vous faut lire attentivement les étiquettes afin de vous assurer de leur contenu avant l’achat. Sachez également que la présence du détail des ingrédients est gage de confiance: vaut mieux ne pas acheter un produit non détaillé. Cela pourrait montrer l’intention de cacher les ingrédients de la part de la compagnie qui le fabrique. Dans les produits ménagers, les ingrédients toxiques à éviter sont les suivants :

  • Phtalates
  • Perchloroéthylène
  • Triclosan
  • Composés d’ammonium quaternaire
  • 2-Butoxyéthanol
  • Ammoniac
  • Chlore
  • Hydroxyde de sodium

 

  • Choisir des produits de marques respectueuses de l’environnement

Avant de faire vos achats de produits ménagers, renseignez-vous sur les marques fabricants des produits ménagers qui sont véritablement respectueux de l’environnement. En effet, un certain nombre de compagnies se sont lancées dans la vente de ce type de produits sains et vous assurent de trouver des produits ménagers efficaces en plus de cela. Pour ne pas vous faire tromper par des produits faussement écologiques, vous pouvez notamment vous référer aux différents programmes présents en Amérique du Nord qui les contrôlent :

  • Le programme de certification canadien EcoLogo garantit que les produits sont respectueux des normes environnementales
  • L’organisme indépendant Ecocert garantit également le respect des normes environnementales des produits ménagers.
  • Réduire la quantité de produits ménagers utilisés

Choisir un produit ménager écologique, c’est également faire en sorte de réduire le nombre de produits utilisés pour nettoyer votre maison. Un nettoyage avec seulement un ou deux produits pour toutes les surfaces favorise le respect de l’environnement en réduisant notamment le nombre d’emballages. Il est souvent inutile d’utiliser un produit différent pour chaque surface, à moins d’avoir affaire à une surface très fragile par exemple.

  • Concevoir ses propres produits ménagers écologiques

Dans la même lignée que la réduction de la quantité de produits ménagers utilisés et de leurs emballages, il est possible de réaliser vos produits ménagers écologiques vous-même, à l’aide de quelques ingrédients naturels. Les ingrédients de base des nettoyants ménagers sont presque toujours les mêmes et les recettes des produits sont relativement simples et rapides à réaliser. Ces produits ménagers maison vous permettront par exemple de faire des économies qui pourraient vous permettre de vous offrir un ménage de printemps réalisé par des professionnels, avec des produits ménagers écologiques bien sûr !

Leave a Comment (0) →
Page 3 of 11 12345...»

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!