Nouvelles

Archive for octobre, 2018

Comment réaliser l’entretien de la peinture lessivable sur vos murs ?

La question à vous poser avant tout est de savoir si votre peinture est réellement lessivable ? Si, et seulement si, vous êtes certain d’avoir une peinture lessivable, vous allez pouvoir facilement procéder à l’entretien de vos murs. Le lessivage des murs peut notamment faire partie d’un grand nettoyage effectué de temps en temps ou à chaque changement de saison pour rafraîchir et assainir votre intérieur.

Les peintures qui peuvent être lessivées sont celles qui sont conçues pour résister à l’humidité :

  • La peinture lustrée
  • La peinture semi-lustrée
  • La peinture 100 % acrylique
  • La peinture au fini mat
  • La peinture anti-humidité
  • La peinture latex

Procéder au lessivage de vos murs vous-même

Pour lessiver vos murs vous-même, il vous faut des éponges, deux seaux, un linge doux, de l’eau chaude, une bâche, un plumeau et des cristaux de soude ou de la lessive murale. Pour commencer, placez la bâche au sol, mettez des gants et dépoussiérez les murs avec votre plumeau. Débutez ensuite le lessivage en effectuant le mélange, soit un verre de cristaux par litre d’eau. Pour nettoyer votre mur de la meilleure manière, travaillez toujours du bas vers le haut du mur, en remontant petit à petit par des mouvements circulaires. Une fois cette opération menée à bien, procédez ensuite au rinçage immédiat de vos murs. Pour cela, il vous suffit d’humidifier et de bien essorer une grosse éponge végétale d’eau chaude qui va permettre d’ôter le produit des murs par simple passage. Réalisez notamment cette opération au fur et à mesure de votre passage avec la lessive ou le cristal de soude. Séchez ensuite les murs humidifiés avec votre linge doux et propre. Si un excès de graisse est présent sur vos murs, vous pouvez aussi appliquer un mélange de bicarbonate et d’eau pour dégraisser en profondeur les murs et faire disparaître les traces.

Faites appel à une entreprise de nettoyage professionnelle

Si vos murs sont très sales, qu’ils sont hauts ou encore que vous avez besoin de faire nettoyer vos plafonds et l’ensemble de votre intérieur pour un grand ménage de saison, vous pouvez également faire appel à une entreprise de nettoyage spécialisée. Certaines manœuvres peuvent, en effet, être complexes à exécuter à cause du manque de matériel professionnel et même être dangereuses, notamment lorsque l’on parle de travaux de nettoyage en hauteur qui nécessite un matériel de sécurité. Une entreprise de nettoyage peut rapidement effectuer votre grand ménage de printemps dans votre maison avec un matériel professionnel et des produits qui vous apporteront une qualité incomparable et un rendu durable.

Peinture non lessivable

Si votre peinture n’est pas lessivable et que vous ne pouvez alors ni humidifier, ni frotter vos murs, vous devez alors opter pour des solutions alternatives pour préserver votre peinture. Vous pouvez notamment essayer d’utiliser une éponge magique anti-traces qui permet d’ôter les taches comme les traces. Vous pouvez aussi essayer de frotter les taches avec une pomme de terre coupée en deux sur votre peinture, car l’amidon contenu dans la pomme de terre est connu pour retirer les taches. Si vous optez pour cette solution, pensez à essuyer le mur après le passage de la pomme de terre.

En somme, pensez au nettoyage de vos murs par le lessivage, aux retouches, et aux nouvelles couches de peinture afin de conserver une jolie peinture, le plus longtemps possible. Enfin, si vous êtes sur le point de faire un choix de type de peinture pour rénover vos murs, pensez aux types de peinture lessivables afin de pouvoir effectuer un nettoyage régulier de votre intérieur des murs jusqu’au plafond et afin de ne plus craindre les taches et les éclaboussures.

Posted in: Nouvelles

Leave a Comment (0) →

6 maladies respiratoires pouvant être causées par des conduits contaminés

La présence de bactéries et de moisissures dans les espaces intérieurs est devenue un sujet de préoccupation important au Canada, tant il représente des risques lourds pour la santé des occupants d’un lieu. L’inhalation des particules et des spores de moisissures retenues dans les conduits des appareils ménagers cause notamment de nombreuses maladies respiratoires. Voici 6 maladies respiratoires pouvant être causées par des conduits contaminés.

Conduits contaminés et maladies respiratoires

Les conduits de vos appareils ménagers comme ceux des laveuses et des sécheuses mal entretenus peuvent rapidement voir la moisissure et la poussière s’incruster et se propager dans l’air, notamment à cause de l’évacuation de l’air chaud et contaminé vers l’intérieur d’une habitation. La moisissure liée à l’humidité dans les conduits des appareils ménagers prolifère et colonise l’élément pour se retrouver ensuite rapidement dans l’air ambiant.

Bon nombre de ces spores de moisissures produisent notamment des mycotoxines qui sont des métabolites ou des produits de transformation issus des moisissures. Ces particules sont reconnus comme étant très toxiques pour les humains tout comme pour les animaux. En effet, avec le temps, ces toxines vont affaiblir le système immunitaire et entraîner des allergies soudaines tout comme des difficultés respiratoires.

Les symptômes les plus courants de maladies liées à la contamination des conduits des équipements ménagers sont les suivants :

  • Irritation des yeux, du nez et de la gorge.
  • Forte toux sèche.
  • Congestion nasale et irritation oculaire.
  • Respiration sifflante.
  • Gêne respiratoire.
  • Essoufflements.
  • Fatigue.
  • Maux de tête.
  • Difficulté de concentration.

Concernant les problèmes de respiration en particulier, les spores de moisissures, la poussière et les germes qui contaminent les conduits peuvent aussi augmenter les symptômes d’allergies tels que la respiration sifflante, la gêne respiratoire et les essoufflements. Les enfants, les personnes âgées, les personnes immunodéprimées ou encore celles ayant subi une intervention chirurgicale récente sont habituellement les plus susceptibles d’éprouver des problèmes de santé causés par les spores de la moisissure. Si le problème de moisissure n’est pas traité à sa source, les conduits contaminés peuvent au fil du temps amener certaines pathologies graves comme :

  • La rhinite.
  • La bronchite.
  • L’asthme.
  • La pneumonite d’hypersensibilité.
  • L’alvéolite allergique.
  • L’aspergillose broncho-pulmonaire allergique.

Débarrasser les conduits de la moisissure

Si vous avez un ou plusieurs symptômes d’une maladie respiratoire, en plus d’aller consulter un médecin au plus vite, vous devez absolument essayer de déterminer la cause de vos problèmes de santé afin de ne pas empirer la situation. La cause de la présence de la moisissure peut se trouver dans les conduits de vos appareils et notamment être due à la présence d’humidité. Une fois la présence de moisissures constatée au sein de vos conduits, il est recommandé d’effectuer un grand nettoyage conformément aux recommandations des professionnels et de remplacer autant que possible les éléments trop contaminés de matières infectées ou susceptibles de reproduire le même problème. Évitez de produire de la poussière pendant le nettoyage et lavez vos filtres et vos conduits à l’aide de bons produits désinfectants non dangereux pour votre santé.

La méthode de nettoyage recommandée varie en fonction de l’étendue de la contamination et de la gravité des dommages causés sur les conduits par la moisissure. Avant de commencer tout nettoyage d’un conduit contaminé, il vous faut prendre quelques précautions, assurez-vous surtout de pouvoir assurer votre protection respiratoire. Pour faire face aux problèmes de moisissures sans risquer de vous contaminer encore, il pourrait notamment être nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée en nettoyage de ce type d’éléments qui connaît bien les problèmes liés à l’humidité et aux moisissures et qui dispose d’éléments pour se protéger, tout comme de matériel adapté à la décontamination à long terme.

Posted in: Nouvelles

Leave a Comment (0) →

Nos astuces de nettoyage pour les endroits confinés

Les endroits les plus confinés d’une habitation ou encore d’un bâtiment accueillant des espaces professionnels sont de véritables cachettes pour les germes. Malheureusement, ils sont également des espaces plus ou moins clos très difficilement accessibles pour un nettoyage réellement efficace. Retrouvez nos astuces de nettoyage les plus efficaces pour vous débarrasser des germes et rendre les endroits confinés de votre habitation les plus propres et sains possible :

 

Nettoyez votre aspirateur : parce que l’aspirateur aspire les saletés, mais rejette également de l’air, il déplace les germes et les bactéries présentes un peu partout dans la maison lorsque vous le passez en espérant nettoyer votre intérieur. Pour que les germes ne se propagent pas partout, ou un peu moins, il faut alors régulièrement jeter le sac de détritus et nettoyer le filtre le plus souvent possible. Les aspirateurs et leurs accessoires sont de grands nids à bactéries. À savoir que certains aspirateurs modernes sont tout de même dotés d’un système qui évacue seulement l’air propre.

 

Offrez un grand ménage de printemps à votre intérieur : une à deux fois par année, et notamment au moment du changement de saison, il peut être intéressant d’offrir un grand ménage de printemps à votre intérieur pour vous débarrasser des germes et bactéries nichés dans les endroits confinés. Un grand ménage de printemps permet de :

  • D’assainir l’air de votre maison
  • De donner de l’éclat à votre intérieur
  • D’entretenir toutes les surfaces
  • D’éliminer toute trace de saleté
  • De retrouver un bien-être total
  • De mettre de l’ordre dans ses affaires

Choisissez bien vos produits désinfectants : dans les endroits confinés, on peut avoir tendance à bien trop nettoyer et désinfecter l’espace à l’aide de détergents chimiques extrêmement agressifs pour se rassurer sur le fait que l’on élimine les germes. Cependant, il faut savoir que ces produits ont un impact sur l’environnement, l’air que nous respirons, et aussi alors sur la santé des occupants. Ces produits peuvent être bien plus nocifs que certains germes ! Pensez alors à utiliser des détergents les plus neutres possible, à savoir qu’en général, plus la liste d’ingrédients d’un produit est longue, plus celui-ci est un produit nocif ! Privilégiez alors les nettoyants ayant une base lavante d’origine végétale et sans parfum.

Essayer d’aérer régulièrement les endroits confinés : lorsque l’on permet à l’air de se renouveler, en ouvrant des fenêtres pendant quelques heures ou quelques minutes par jour, les résultats sont là, les germes et bactéries s’envolent. Si un endroit est confiné, vous devez trouver le moyen de créer une aération, par exemple en faisant installer une trappe qui laisse passer l’air et permet de la laisser se renouveler régulièrement.

Optez pour le nettoyage à haute pression : selon le type d’endroit confiné que vous souhaitez nettoyer, sans risquer de l’endommager, vous pouvez opter pour le nettoyage à haute pression à l’aide d’une machine spéciale. Que ce soit pour un nettoyage industriel ou encore un nettoyage d’un espace assez confiné, la haute pression permet de nettoyer avec puissance les endroits les plus difficiles à entretenir à la main, ainsi que le mobilier. Le nettoyage à haute pression permet de nettoyer rapidement et efficacement les endroits les plus incrustés de saleté.

Si l’endroit confiné que vous avez besoin de nettoyer pour assainir votre intérieur est trop plein de saleté et de crasse incrustée, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels du nettoyage qui ont l’expérience pour vous débarrasser de tout ce qui vous est insupportable à nettoyer. Une entreprise spécialisée dans le nettoyage dispose notamment des appareils à haute pression dont vous avez besoin et fera un ménage soigneux avec des produits respectueux de votre santé tout comme de l’environnement.

Posted in: Nouvelles

Leave a Comment (0) →

Tuyau de sécheuse : comment choisir entre l’aluminium et le plastique ?

Saviez-vous que le mauvais entretien des sécheuses et des tuyaux de sécheuses représente un grand risque d’incendie dans votre habitation ? Certains types de tuyaux de sécheuses sont plus susceptibles de provoquer des incendies. Il vous faut alors faire le bon choix entre l’aluminium et le plastique.

Nos précautions à suivre

  • Préférablement, faites installer et entretenir votre sécheuse par un professionnel en mesure de prendre les précautions contre les incendies.
  • Choisissez préférablement un matériau comme le métal rigide pour le tuyau de votre sécheuse beaucoup moins inflammable que le plastique et l’aluminium.
  • Si vous installez votre sécheuse vous-même, suivez les instructions du fabricant avant d’installer le tuyau de ventilation de la sécheuse. Faites passer votre tuyau par un trajet le plus direct possible vers l’extérieur afin d’éviter une accumulation de peluches dans les courbures et les coudes du tuyau.
  • Utiliser des tuyaux de ventilation en métal rigides ou souples est la meilleure alternative. Les tuyaux en plastique sont plus susceptibles de se déformer, de s’affaisser et de s’écraser, ce qui favorise l’accumulation de peluches. Les tuyaux en plastique ont aussi fortement plus tendance à s’enflammer tout comme à fondre.
  • Pour une meilleure évacuation de l’air chaud, choisissez un tuyau d’évacuation de l’air le plus court et le plus droit possible.
  • Les sécheuses installées dans un placard ou un espace clos dans un petit appartement par exemple, ceux-là doivent avoir une entrée d’air suffisante à leur bon fonctionnement.
  • Évitez le plus possible la formation de condensation et l’accumulation de charpie dès le début du fonctionnement de votre machine. N’attendez pas l’encrassement.
  • Isolez votre tuyau si celui-ci passe par un endroit non chauffé comme un sous-sol.

Le tuyau de sécheuse idéal :

Le tuyau de sécheuse idéal est fait de métal, préférablement rigide et lisse, d’un diamètre de 4 po. Il est aussi court et droit que possible et ses raccords d’angle sont assemblés sans vis ou dispositifs de fixation qui se prolongent à l’intérieur de l’appareil. Il est enfin raccordé à un élément extérieur muni d’un clapet qui s’ouvre automatiquement lorsque l’appareil fonctionne et protégé par une gaine isolante s’il traverse un espace non chauffé.

Précautions au quotidien :

  • Assurez-vous que le tuyau de raccordement et le conduit d’évacuation de votre sécheuse soient toujours en bon état, non endommagé et bien placé.
  • Si vous possédez une sécheuse avec un tuyau en plastique blanc, essayez de le changer pour réduire les risques liés aux incendies.
  • Pensez à inspecter et à nettoyer votre filtre de sécheuse après chaque brassage de votre linge en enlevant les amas de matières.
  • Nettoyez régulièrement l’intérieur de votre sécheuse comme indiqué par son fabricant.
  • Arrêtez la sécheuse si vous sortez afin de ne jamais la laisser tourner sans surveillance.
  • Veillez à ne jamais mettre un objet inflammable à proximité de la sécheuse lors de son utilisation pour éviter les incendies.
  • Veillez à faire installer un avertisseur de fumée et d’incendie dans votre logement, et ce à chaque étage, notamment près des chambres à coucher.
  • Évitez de faire sécher un trop-plein de linge en même temps et évitez le linge qui a pu être en contact avec des agents chimiques inflammables.

Pour choisir un tuyau pour votre sécheuse, suivez les conseils de professionnels et pensez à faire entretenir votre appareil par des agents spécialisés dans le nettoyage de conduit pour éviter tous les risques d’incendie que ce soit avec un matériau ou avec l’autre. Faire appel à une entreprise spécialisée, c’est vous éviter l’obligation de faire changer votre matériel défectueux et dangereux. Des professionnels sont en effet en mesure de réparer votre sécheuse et de vous livrer d’excellents conseils pour un meilleur entretien.

Posted in: Nouvelles

Leave a Comment (0) →

Sortie de sécheuse à l’intérieur de la maison : pourquoi est-ce déconseillé ?

Comme on peut l’imaginer, l’air de la sécheuse renferme une grande quantité de poussières et de particules fines qu’il n’est pas souhaitable de voir se propager dans l’air intérieur que l’on respire. De plus, à chaque brassée de lessive, ce n’est pas moins d’un gallon d’eau qui est retiré de la sortie de sécheuse en intérieur, ce qui fait alors grimper le taux d’humidité dans une maison et entraîne de la condensation, mais aussi l’apparition de moisissure !

Pourquoi ne faut-il pas faire sortir l’air de la sécheuse à l’intérieur ?

Parce qu’un filtre de sécheuse régulier retient seulement les plus grosses fibres, les poussières et les plus fines particules présentes au sein du linge que vous séchez vont-elles demeurer dans l’air évacué à l’intérieur de votre maison. Si vous souhaitez faire entrer l’air évacué de la sécheuse dans votre salle de lavage, afin de gagner en énergie, il vous faudra alors ajouter un second filtre pour retenir les fines particules et prendre des précautions d’entretien rigoureuses.

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le taux d’humidité dans votre maison en hiver ne devrait pas dépasser les 50 % en hiver et doit encore baisser aux alentours de 30 % lorsque la température chute sous les — 10 degrés Celsius. La sortie de sécheuse à l’intérieur peut alors faire monter le taux d’humidité et créer des problèmes de condensation et de moisissures qui sont dangereux pour votre santé. Pensez alors à surveiller de près le taux d’humidité au sein de votre habitation.

Les effets négatifs de l’humidité

Un trop fort taux d’humidité dans une habitation peut provoquer l’apparition de moisissure sur les murs, les joints des carrelages, la formation de champignons, de salpêtre, le pourrissement des boiseries ou encore de très mauvaises odeurs. L’humidité endommage alors très rapidement les meubles et tous les éléments d’une habitation si elle n’est pas contrôlée.
Cependant, le pire reste les effets négatifs que provoque l’humidité sur la santé des occupants d’un lieu. Elle favorise en effet l’apparition de diverses allergies inexistantes auparavant comme les allergies à la moisissure et aux acariens. Si la présence de champignons et d’acariens devient trop importante, ces allergies se transforment ensuite en maladies respiratoires telles que des bronchites à répétition, de l’asthme, mais aussi des pathologies comme la rhinite et la conjonctivite. C’est notamment les plus petits et les personnes âgées qui ont le plus de chance de contracter les premiers des maladies comme celles-ci qui débuteront en général par des éternuements et une forte toux.

Saviez-vous que de nombreux feux de sécheuses se déclarent chaque année au sein des maisons en raison de tuyaux de sécheuse encombrés de fibres de vêtements ? Négliger le nettoyage de vos conduits de sécheuse peut alors avoir de lourdes conséquences.

Afin d’éviter les risques :

  • Videz et nettoyez le filtre à charpie après chaque utilisation
  • Rincez et lavez le filtre à l’eau savonneuse tous les 6 mois
  • Choisissez préférablement des tuyaux en métal plutôt qu’en plastique
  • Ne faites pas fonctionner votre sécheuse sans surveillance
  • Ne faites pas fonctionner votre sécheuse sans filtre à charpie
  • Faites vérifier et entretenir votre tuyauterie par des professionnels
  • Évitez de trop remplir votre sécheuse
  • Prenez soin d’aérer la zone qui se trouve près de votre sécheuse
  • Modérez l’utilisation de papier comme les feuilles d’assouplisseur

Dans tous les cas, pour éviter les problèmes d’humidité, d’air pollué et les risques d’incendie, il vous faut nettoyer le filtre de votre sécheuse après chaque utilisation de l’appareil et effectuer un nettoyage plus important effectué par des professionnels de façon régulière. Vous pouvez aussi remplacer le filtre assez souvent afin d’éviter que l’épaisseur de poussière compacte n’entrave le fonctionnement normal de votre sécheuse.

Posted in: Nouvelles

Leave a Comment (0) →

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!