Nouvelles

6 maladies respiratoires pouvant être causées par des conduits contaminés

La présence de bactéries et de moisissures dans les espaces intérieurs est devenue un sujet de préoccupation important au Canada, tant il représente des risques lourds pour la santé des occupants d’un lieu. L’inhalation des particules et des spores de moisissures retenues dans les conduits des appareils ménagers cause notamment de nombreuses maladies respiratoires. Voici 6 maladies respiratoires pouvant être causées par des conduits contaminés.

Conduits contaminés et maladies respiratoires

Les conduits de vos appareils ménagers comme ceux des laveuses et des sécheuses mal entretenus peuvent rapidement voir la moisissure et la poussière s’incruster et se propager dans l’air, notamment à cause de l’évacuation de l’air chaud et contaminé vers l’intérieur d’une habitation. La moisissure liée à l’humidité dans les conduits des appareils ménagers prolifère et colonise l’élément pour se retrouver ensuite rapidement dans l’air ambiant.

Bon nombre de ces spores de moisissures produisent notamment des mycotoxines qui sont des métabolites ou des produits de transformation issus des moisissures. Ces particules sont reconnus comme étant très toxiques pour les humains tout comme pour les animaux. En effet, avec le temps, ces toxines vont affaiblir le système immunitaire et entraîner des allergies soudaines tout comme des difficultés respiratoires.

Les symptômes les plus courants de maladies liées à la contamination des conduits des équipements ménagers sont les suivants :

  • Irritation des yeux, du nez et de la gorge.
  • Forte toux sèche.
  • Congestion nasale et irritation oculaire.
  • Respiration sifflante.
  • Gêne respiratoire.
  • Essoufflements.
  • Fatigue.
  • Maux de tête.
  • Difficulté de concentration.

Concernant les problèmes de respiration en particulier, les spores de moisissures, la poussière et les germes qui contaminent les conduits peuvent aussi augmenter les symptômes d’allergies tels que la respiration sifflante, la gêne respiratoire et les essoufflements. Les enfants, les personnes âgées, les personnes immunodéprimées ou encore celles ayant subi une intervention chirurgicale récente sont habituellement les plus susceptibles d’éprouver des problèmes de santé causés par les spores de la moisissure. Si le problème de moisissure n’est pas traité à sa source, les conduits contaminés peuvent au fil du temps amener certaines pathologies graves comme :

  • La rhinite.
  • La bronchite.
  • L’asthme.
  • La pneumonite d’hypersensibilité.
  • L’alvéolite allergique.
  • L’aspergillose broncho-pulmonaire allergique.

Débarrasser les conduits de la moisissure

Si vous avez un ou plusieurs symptômes d’une maladie respiratoire, en plus d’aller consulter un médecin au plus vite, vous devez absolument essayer de déterminer la cause de vos problèmes de santé afin de ne pas empirer la situation. La cause de la présence de la moisissure peut se trouver dans les conduits de vos appareils et notamment être due à la présence d’humidité. Une fois la présence de moisissures constatée au sein de vos conduits, il est recommandé d’effectuer un grand nettoyage conformément aux recommandations des professionnels et de remplacer autant que possible les éléments trop contaminés de matières infectées ou susceptibles de reproduire le même problème. Évitez de produire de la poussière pendant le nettoyage et lavez vos filtres et vos conduits à l’aide de bons produits désinfectants non dangereux pour votre santé.

La méthode de nettoyage recommandée varie en fonction de l’étendue de la contamination et de la gravité des dommages causés sur les conduits par la moisissure. Avant de commencer tout nettoyage d’un conduit contaminé, il vous faut prendre quelques précautions, assurez-vous surtout de pouvoir assurer votre protection respiratoire. Pour faire face aux problèmes de moisissures sans risquer de vous contaminer encore, il pourrait notamment être nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée en nettoyage de ce type d’éléments qui connaît bien les problèmes liés à l’humidité et aux moisissures et qui dispose d’éléments pour se protéger, tout comme de matériel adapté à la décontamination à long terme.

Leave a Comment (0) →

Nos astuces de nettoyage pour les endroits confinés

Les endroits les plus confinés d’une habitation ou encore d’un bâtiment accueillant des espaces professionnels sont de véritables cachettes pour les germes. Malheureusement, ils sont également des espaces plus ou moins clos très difficilement accessibles pour un nettoyage réellement efficace. Retrouvez nos astuces de nettoyage les plus efficaces pour vous débarrasser des germes et rendre les endroits confinés de votre habitation les plus propres et sains possible :

 

Nettoyez votre aspirateur : parce que l’aspirateur aspire les saletés, mais rejette également de l’air, il déplace les germes et les bactéries présentes un peu partout dans la maison lorsque vous le passez en espérant nettoyer votre intérieur. Pour que les germes ne se propagent pas partout, ou un peu moins, il faut alors régulièrement jeter le sac de détritus et nettoyer le filtre le plus souvent possible. Les aspirateurs et leurs accessoires sont de grands nids à bactéries. À savoir que certains aspirateurs modernes sont tout de même dotés d’un système qui évacue seulement l’air propre.

 

Offrez un grand ménage de printemps à votre intérieur : une à deux fois par année, et notamment au moment du changement de saison, il peut être intéressant d’offrir un grand ménage de printemps à votre intérieur pour vous débarrasser des germes et bactéries nichés dans les endroits confinés. Un grand ménage de printemps permet de :

  • D’assainir l’air de votre maison
  • De donner de l’éclat à votre intérieur
  • D’entretenir toutes les surfaces
  • D’éliminer toute trace de saleté
  • De retrouver un bien-être total
  • De mettre de l’ordre dans ses affaires

Choisissez bien vos produits désinfectants : dans les endroits confinés, on peut avoir tendance à bien trop nettoyer et désinfecter l’espace à l’aide de détergents chimiques extrêmement agressifs pour se rassurer sur le fait que l’on élimine les germes. Cependant, il faut savoir que ces produits ont un impact sur l’environnement, l’air que nous respirons, et aussi alors sur la santé des occupants. Ces produits peuvent être bien plus nocifs que certains germes ! Pensez alors à utiliser des détergents les plus neutres possible, à savoir qu’en général, plus la liste d’ingrédients d’un produit est longue, plus celui-ci est un produit nocif ! Privilégiez alors les nettoyants ayant une base lavante d’origine végétale et sans parfum.

Essayer d’aérer régulièrement les endroits confinés : lorsque l’on permet à l’air de se renouveler, en ouvrant des fenêtres pendant quelques heures ou quelques minutes par jour, les résultats sont là, les germes et bactéries s’envolent. Si un endroit est confiné, vous devez trouver le moyen de créer une aération, par exemple en faisant installer une trappe qui laisse passer l’air et permet de la laisser se renouveler régulièrement.

Optez pour le nettoyage à haute pression : selon le type d’endroit confiné que vous souhaitez nettoyer, sans risquer de l’endommager, vous pouvez opter pour le nettoyage à haute pression à l’aide d’une machine spéciale. Que ce soit pour un nettoyage industriel ou encore un nettoyage d’un espace assez confiné, la haute pression permet de nettoyer avec puissance les endroits les plus difficiles à entretenir à la main, ainsi que le mobilier. Le nettoyage à haute pression permet de nettoyer rapidement et efficacement les endroits les plus incrustés de saleté.

Si l’endroit confiné que vous avez besoin de nettoyer pour assainir votre intérieur est trop plein de saleté et de crasse incrustée, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels du nettoyage qui ont l’expérience pour vous débarrasser de tout ce qui vous est insupportable à nettoyer. Une entreprise spécialisée dans le nettoyage dispose notamment des appareils à haute pression dont vous avez besoin et fera un ménage soigneux avec des produits respectueux de votre santé tout comme de l’environnement.

Leave a Comment (0) →

Tuyau de sécheuse : comment choisir entre l’aluminium et le plastique ?

Saviez-vous que le mauvais entretien des sécheuses et des tuyaux de sécheuses représente un grand risque d’incendie dans votre habitation ? Certains types de tuyaux de sécheuses sont plus susceptibles de provoquer des incendies. Il vous faut alors faire le bon choix entre l’aluminium et le plastique.

Nos précautions à suivre

  • Préférablement, faites installer et entretenir votre sécheuse par un professionnel en mesure de prendre les précautions contre les incendies.
  • Choisissez préférablement un matériau comme le métal rigide pour le tuyau de votre sécheuse beaucoup moins inflammable que le plastique et l’aluminium.
  • Si vous installez votre sécheuse vous-même, suivez les instructions du fabricant avant d’installer le tuyau de ventilation de la sécheuse. Faites passer votre tuyau par un trajet le plus direct possible vers l’extérieur afin d’éviter une accumulation de peluches dans les courbures et les coudes du tuyau.
  • Utiliser des tuyaux de ventilation en métal rigides ou souples est la meilleure alternative. Les tuyaux en plastique sont plus susceptibles de se déformer, de s’affaisser et de s’écraser, ce qui favorise l’accumulation de peluches. Les tuyaux en plastique ont aussi fortement plus tendance à s’enflammer tout comme à fondre.
  • Pour une meilleure évacuation de l’air chaud, choisissez un tuyau d’évacuation de l’air le plus court et le plus droit possible.
  • Les sécheuses installées dans un placard ou un espace clos dans un petit appartement par exemple, ceux-là doivent avoir une entrée d’air suffisante à leur bon fonctionnement.
  • Évitez le plus possible la formation de condensation et l’accumulation de charpie dès le début du fonctionnement de votre machine. N’attendez pas l’encrassement.
  • Isolez votre tuyau si celui-ci passe par un endroit non chauffé comme un sous-sol.

Le tuyau de sécheuse idéal :

Le tuyau de sécheuse idéal est fait de métal, préférablement rigide et lisse, d’un diamètre de 4 po. Il est aussi court et droit que possible et ses raccords d’angle sont assemblés sans vis ou dispositifs de fixation qui se prolongent à l’intérieur de l’appareil. Il est enfin raccordé à un élément extérieur muni d’un clapet qui s’ouvre automatiquement lorsque l’appareil fonctionne et protégé par une gaine isolante s’il traverse un espace non chauffé.

Précautions au quotidien :

  • Assurez-vous que le tuyau de raccordement et le conduit d’évacuation de votre sécheuse soient toujours en bon état, non endommagé et bien placé.
  • Si vous possédez une sécheuse avec un tuyau en plastique blanc, essayez de le changer pour réduire les risques liés aux incendies.
  • Pensez à inspecter et à nettoyer votre filtre de sécheuse après chaque brassage de votre linge en enlevant les amas de matières.
  • Nettoyez régulièrement l’intérieur de votre sécheuse comme indiqué par son fabricant.
  • Arrêtez la sécheuse si vous sortez afin de ne jamais la laisser tourner sans surveillance.
  • Veillez à ne jamais mettre un objet inflammable à proximité de la sécheuse lors de son utilisation pour éviter les incendies.
  • Veillez à faire installer un avertisseur de fumée et d’incendie dans votre logement, et ce à chaque étage, notamment près des chambres à coucher.
  • Évitez de faire sécher un trop-plein de linge en même temps et évitez le linge qui a pu être en contact avec des agents chimiques inflammables.

Pour choisir un tuyau pour votre sécheuse, suivez les conseils de professionnels et pensez à faire entretenir votre appareil par des agents spécialisés dans le nettoyage de conduit pour éviter tous les risques d’incendie que ce soit avec un matériau ou avec l’autre. Faire appel à une entreprise spécialisée, c’est vous éviter l’obligation de faire changer votre matériel défectueux et dangereux. Des professionnels sont en effet en mesure de réparer votre sécheuse et de vous livrer d’excellents conseils pour un meilleur entretien.

Leave a Comment (0) →

Sortie de sécheuse à l’intérieur de la maison : pourquoi est-ce déconseillé ?

Comme on peut l’imaginer, l’air de la sécheuse renferme une grande quantité de poussières et de particules fines qu’il n’est pas souhaitable de voir se propager dans l’air intérieur que l’on respire. De plus, à chaque brassée de lessive, ce n’est pas moins d’un gallon d’eau qui est retiré de la sortie de sécheuse en intérieur, ce qui fait alors grimper le taux d’humidité dans une maison et entraîne de la condensation, mais aussi l’apparition de moisissure !

Pourquoi ne faut-il pas faire sortir l’air de la sécheuse à l’intérieur ?

Parce qu’un filtre de sécheuse régulier retient seulement les plus grosses fibres, les poussières et les plus fines particules présentes au sein du linge que vous séchez vont-elles demeurer dans l’air évacué à l’intérieur de votre maison. Si vous souhaitez faire entrer l’air évacué de la sécheuse dans votre salle de lavage, afin de gagner en énergie, il vous faudra alors ajouter un second filtre pour retenir les fines particules et prendre des précautions d’entretien rigoureuses.

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le taux d’humidité dans votre maison en hiver ne devrait pas dépasser les 50 % en hiver et doit encore baisser aux alentours de 30 % lorsque la température chute sous les — 10 degrés Celsius. La sortie de sécheuse à l’intérieur peut alors faire monter le taux d’humidité et créer des problèmes de condensation et de moisissures qui sont dangereux pour votre santé. Pensez alors à surveiller de près le taux d’humidité au sein de votre habitation.

Les effets négatifs de l’humidité

Un trop fort taux d’humidité dans une habitation peut provoquer l’apparition de moisissure sur les murs, les joints des carrelages, la formation de champignons, de salpêtre, le pourrissement des boiseries ou encore de très mauvaises odeurs. L’humidité endommage alors très rapidement les meubles et tous les éléments d’une habitation si elle n’est pas contrôlée.
Cependant, le pire reste les effets négatifs que provoque l’humidité sur la santé des occupants d’un lieu. Elle favorise en effet l’apparition de diverses allergies inexistantes auparavant comme les allergies à la moisissure et aux acariens. Si la présence de champignons et d’acariens devient trop importante, ces allergies se transforment ensuite en maladies respiratoires telles que des bronchites à répétition, de l’asthme, mais aussi des pathologies comme la rhinite et la conjonctivite. C’est notamment les plus petits et les personnes âgées qui ont le plus de chance de contracter les premiers des maladies comme celles-ci qui débuteront en général par des éternuements et une forte toux.

Saviez-vous que de nombreux feux de sécheuses se déclarent chaque année au sein des maisons en raison de tuyaux de sécheuse encombrés de fibres de vêtements ? Négliger le nettoyage de vos conduits de sécheuse peut alors avoir de lourdes conséquences.

Afin d’éviter les risques :

  • Videz et nettoyez le filtre à charpie après chaque utilisation
  • Rincez et lavez le filtre à l’eau savonneuse tous les 6 mois
  • Choisissez préférablement des tuyaux en métal plutôt qu’en plastique
  • Ne faites pas fonctionner votre sécheuse sans surveillance
  • Ne faites pas fonctionner votre sécheuse sans filtre à charpie
  • Faites vérifier et entretenir votre tuyauterie par des professionnels
  • Évitez de trop remplir votre sécheuse
  • Prenez soin d’aérer la zone qui se trouve près de votre sécheuse
  • Modérez l’utilisation de papier comme les feuilles d’assouplisseur

Dans tous les cas, pour éviter les problèmes d’humidité, d’air pollué et les risques d’incendie, il vous faut nettoyer le filtre de votre sécheuse après chaque utilisation de l’appareil et effectuer un nettoyage plus important effectué par des professionnels de façon régulière. Vous pouvez aussi remplacer le filtre assez souvent afin d’éviter que l’épaisseur de poussière compacte n’entrave le fonctionnement normal de votre sécheuse.

Leave a Comment (0) →

Quels sont les choix de ventilations pour une salle de bain sans fenêtre?

Le choix d’un bon système de ventilation pour une salle de bain sans fenêtre est primordial, car la ventilation permet de réduire l’humidité et ainsi de respirer un air sain et non pollué. Si la ventilation n’est pas assurée par une fenêtre, celle-ci peut provenir d’une VMC ou bien d’un extracteur d’air. Dans une salle de bain, la ventilation est également importante pour le confort que procure le renouvellement de l’air dans cette pièce très humide.

L’importance de la ventilation d’une salle de bain

Pièce humide par excellence, la salle de bain est tout comme la cuisine, une pièce à part dans une maison qu’il est nécessaire de bien ventiler, notamment parce qu’elle reçoit un contact direct avec l’eau et l’humidité. Sa bonne ventilation est nécessaire pour assurer le bien-être des occupants des lieux dont la santé peut être touchée par un trop fort taux d’humidité dans l’air qui provoque des troubles respiratoires, des infections de la peau ou encore des infections des yeux. Elle permet aussi d’éviter la condensation et donc la détérioration des peintures, des enduits, des meubles ou encore des installations électriques.

Les solutions pour une bonne ventilation de salle de bain

  • L’aération naturelle : même si votre salle de bain ne dispose pas de fenêtre vers l’extérieur, elle peut avoir un contact direct avec l’air extérieur via une grille ou encore un conduit d’aération. Aussi, vous pouvez opter pour un aérateur de fenêtre qui est une solution envisageable seulement si votre salle de bain comprend une fenêtre condamnée. L’aérateur de fenêtre est, en effet, installé de part et d’autre d’une vitre grâce à un découpage des vitres. Il fonctionne manuellement ou en étant relié au réseau électrique du logement. Cependant, les salles de bain sont des pièces trop humides pour que ce type de léger système de ventilation suffise à éliminer l’humidité et il faudra investir dans un système supplémentaire.
  • La ventilation mécanique centralisée (VMC) : une VMC régulière ou encore en double flux est installée dans la plupart des salles de bain dans les logements neufs au Québec. Abordable au niveau prix, une VMC évacue l’air et l’humidité présente dans la pièce en permanence, et fonctionne en étant reliée à un conduit extracteur d’air, généralement situé dans les combles d’une maison. Une VMC simple présente l’inconvénient de parfois rendre une pièce plus froide alors qu’une VMC double flux, plus coûteuse, va conserver la chaleur de la pièce pour le confort de ses occupants.
  • Un extracteur d’air : alternative à une VMC, l’extracteur d’air aussi nommé ventilation mécanique ponctuelle (VMP) est un simple conduit relié à une gaine de ventilation dont le fonctionnement démarre à l’aide d’un interrupteur qui permet de mettre en marche, mais aussi d’arrêter le système. Certains modèles permettent aussi d’automatiser la ventilation à des périodes fixes et prévues, ou encore de détecter l’humidité et les mouvements. Facile à installer par des professionnels, c’est un système de ventilation économique, qui est souvent mis en place lors d’une rénovation de salle de bain. Vous pouvez notamment opter pour un extracteur d’air chaud qui va emmagasiner la chaleur émise dans la salle de bain pour la distribuer dans toutes les pièces de la maison et économiser ainsi l’énergie.

Si vous avez la possibilité de faire un choix, notamment en termes de budget pour la ventilation de votre salle de bain sans fenêtre, il est recommandé d’opter pour un extracteur d’air chaud, et notamment d’un modèle dont l’interrupteur est indépendant de celui qui est relié à l’éclairage. Un ventilateur indépendant permet de laisser la ventilation assez longtemps pour éliminer toute l’humidité tout en vous permettant de quitter la pièce ou encore d’éteindre la lumière.

Leave a Comment (0) →

Nettoyage des gaines de ventilation : quels sont les risques de ne pas l’effectuer?

Les gaines de ventilation sont des conduits d’aération intérieurs qui servent à faire circuler l’air, à extraire et à récupérer l’air du chauffage ou encore de la climatisation dans des immeubles résidentiels, de bureaux, des industries et tout autre type de bâtiment. En cas de manquement au nettoyage des gaines de ventilation, celles-ci font faire circuler un air vicié qui peut transmettre une pollution dangereuse pour la santé.

Les risques associés au non-entretien d’une gaine de ventilation

Essentielles à l’échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur, à l’utilisation du chauffage et de la climatisation, les gaines de ventilation sont très sollicitées et leur nettoyage contribue alors fortement à la gestion de la qualité de l’air ambiant et donc à la bonne santé et le bien-être des personnes présentes dans un lieu. En cas de manquement au nettoyage régulier des gaines de ventilation dans votre bâtiment, les risques sont de plusieurs sortes :

  • Des risques pour la santé des occupants des lieux : les conduits d’aération peu nettoyés vont être un lieu de prolifération de la poussière qui va engendrer la formation de la moisissure, de bactéries diverses et d’allergènes qui vont ensuite être transportés dans l’air ambiant. L’air ensuite respiré par les occupants du lieu peut leur causer des irritations des voies respiratoires, des démangeaisons, de l’asthme et des allergies incessantes. Le risque majeur est ensuite d’obtenir de lourds problèmes pulmonaires à cause d’un air impur respiré au quotidien.
  • Des risques d’incendie : l’accumulation de la poussière, de la graisse et de la fumée dans les gaines de ventilation, et surtout dans les hottes de la cuisine représente un haut risque d’incendie dès que vous la faites fonctionner. De plus, de l’ordre du confort, le risque d’un mauvais entretien des hottes de cuisine est de voir apparaître des odeurs nauséabondes qui ne partiront pas puisqu’elles sont dues à l’incrustation de la saleté sur les parois de l’appareil.
  • Des risques de réduction de la qualité et de la durabilité de vos appareils : la détérioration de manière prématurée de vos appareils, que ce soit de vos systèmes de chauffage, de votre appareil de climatisation ou encore de votre hotte de cuisine est grand si vous ne prenez pas le nettoyage des gaines de ventilation au sérieux. Le moteur de vos gaines de ventilation peut aussi surchauffer si celles-ci ne sont pas nettoyées régulièrement, car la quantité d’air sera devenue trop importante par rapport au volume des gaines tapissées d’impuretés.
  • Des risques de coûts supplémentaires : l’entretien régulier d’une gaine de ventilation permet d’assurer le bon fonctionnement de vos appareils, mais aussi de réduire le coût global des réparations qui peuvent être nécessaires si son entretien n’est pas assuré. Une gaine de ventilation entretenue par un professionnel de façon qualitative en temps et en heure vous évitera de devoir acheter des produits d’entretien coûteux régulièrement ou encore de devoir changer intégralement vos gaines! Sans nettoyage des systèmes de ventilation, vos appareils de chauffage vont également moins bien fonctionner, ce qui vous obligera à augmenter le thermostat et fera donc de plus en plus monter votre facture de chauffage.

Pour un maximum d’efficacité et parce que le nettoyage des gaines de ventilation nécessite des équipements professionnels adaptés et sécuritaires, privilégiez un nettoyage de vos gaines de ventilation effectué par des professionnels du nettoyage expérimentés. Des experts pourront vous offrir des services d’entretien, d’assainissement, de décontamination et de nettoyage de vos conduits de ventilation durables, car effectués avec le bon matériel nécessaire. Pour un résultat optimal, vous pouvez faire nettoyer vos gaines de ventilation une à deux fois par année, avant et/ou juste à la fin de l’hiver.

Leave a Comment (0) →

Extracteur d’air chaud : comment fonctionne-t-il?

Dans les maisons neuves comme dans les maisons plus anciennes, les problèmes de ventilation sont vite arrivés et provoquent des problèmes de santé comme l’irritation des yeux, des maux de tête et des problèmes respiratoires aux habitants des lieux. Ces symptômes provoqués par les polluants contenus dans l’air ambiant peuvent notamment être évités par l’installation d’un extracteur d’air chaud.

Comment fonctionne un extracteur d’air?

Les extracteurs d’air sont des appareils technologiques sophistiqués qui remplacent l’air impur qui est contenu dans vos murs et pollue votre atmosphère par de l’air frais et non pollué. L’air ambiant peut, en effet, contenir des vapeurs de produits chimiques que nous utilisons pour le nettoyage de notre intérieur par exemple, mais aussi des gaz nocifs, des composés organiques volatils, des bactéries, de la moisissure, de l’humidité, de la fumée de tabac ou encore des mauvaises odeurs. L’isolation moderne des maisons neuves est susceptible de nous apporter encore plus de pollution atmosphérique, de par sa grande capacité à éviter le déplacement de l’air. L’humidité et les polluants restent alors enfermés dans les intérieurs des bâtiments. On considère que la norme pour le renouvellement de l’air est un renouvellement toutes les deux à trois heures dans une habitation ou un local professionnel occupé toute la journée ou la nuit. De cette façon, il semble difficile d’arriver à cette norme en plein hiver au Québec ou les températures ne permettent pas d’aérer convenablement sans consommer de l’énergie inutilement.

Les fonctionnalités d’un extracteur d’air

  • Renouveler l’air intérieur par celui de l’extérieur dans des logements bien isolés.
  • Gérer les excès de taux d’humidité dangereux pour la santé, surtout en hiver.
  • Débarrasser l’air ambiant des polluants divers comme les produits chimiques, les gaz (le radon), les bactéries ou encore la moisissure.
  • Garantir une bonne qualité de l’air que vous respirez.

Les fonctionnalités supplémentaires d’un extracteur d’air chaud

Un extracteur d’air extrait et introduit de l’air de façon simultanée dans un environnement intérieur ce qui permet de purifier l’air en le débarrassant des polluants atmosphériques. En plus de cela, un extracteur d’air chaud récupère la chaleur de l’air extrait de l’habitation vers l’extérieur pour la transmettre à l’air introduit dans l’habitation. L’extracteur d’air chaud s’installe alors généralement dans les salles de bain et introduit l’air extérieur vers les pièces d’une maison comme le séjour, les chambres à coucher et les pièces régulièrement closes. C’est un appareil très utile l’hiver qui est notamment la meilleure option au Québec, région au climat froid durant la saison. Il existe sinon deux autres options d’appareils qui sont l’extracteur d’air sans récupération de chaleur et l’extracteur d’air à récupération d’énergie. Un extracteur d’air avec récupération de chaleur présente également l’avantage par rapport à un simple purificateur d’air de vous faire faire des économies d’énergie et donc également des économies sur vos factures.

Quel taux d’humidité conserver dans une habitation?

Le taux d’humidité désigne la quantité d’eau présente en suspension dans l’air. Lorsqu’il fait entre 10 et 20 degrés celsius à l’intérieur, celui-ci peut être de 55 % alors qu’il doit être de 35 % lorsqu’il fait une température comprise entre -10 et -20 degrés celsius.

À savoir : la Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL) met en garde les Canadiens sur le taux d’humidité à l’intérieur de leur maison, notamment durant les hivers où celui-ci peut dépasser 50 % à cause d’une mauvaise ventilation qui favorise le développement de moisissures très nocives.

Vous pouvez faire installer un extracteur d’air chaud par des professionnels, mais aussi faire nettoyer un appareil déjà présent au sein de votre nouvelle habitation afin de le faire fonctionner avant l’arrivée de l’hiver pour prévenir de tout risque sur votre santé et celle de votre famille.

Leave a Comment (0) →

Quels sont les équipements de nettoyage pour un conduit de ventilation?

Un conduit de ventilation est un espace relativement clos où se loge naturellement la poussière qui a tendance à former l’environnement parfait à la prolifération rapide des bactéries, de la moisissure et des acariens. Parce qu’un conduit de ventilation distribue l’air dans un environnement intérieur, il va alors distribuer petit à petit tout ce qui se trouve à l’intérieur et qui est malpropre et provoquer des problèmes de santé aux êtres vivants qui respirent l’air ambiant au quotidien. Heureusement, il existe des équipements de nettoyage pour conduits de ventilation.

Équipements de nettoyage pour un conduit de ventilation

  • Les buses à pulsion et friction

Une buse est un équipement de nettoyage des conduits de ventilation qui permet un système de pulsion et aussi de friction afin de déloger toutes les particules fines, les graisses et les poussières des conduits de ventilation. Introduite dans chaque conduit, un par un, elle suit l’intérieur et les parois de celui-ci pour déloger et souffler la saleté présente jusqu’à la sortie ou elle sera ensuite aspirée par un aspirateur ultra-puissant. La buse est munie d’un fouet souvent en caoutchouc et est aussi dotée de trous à air qui permettent de souffler la saleté en surface et en plus de frotter celle qui est plus incrustée grâce à l’action tournante à haute vitesse du fouet.

  • Les filtres d’aspiration HEPA (Haute Efficacité sur les Particules Aériennes)

Une fois que la poussière est délogée des parois des conduits par pulsion et friction, il est temps de faire place à leur aspiration hors des conduits de ventilation grâce à un aspirateur très puissant. Les équipements de nettoyage et d’aspiration de la poussière au sein des conduits de ventilation ne fonctionnent pas sur le même principe que les équipements traditionnels qui délogent les contaminants visibles qui se trouvent à l’intérieur du système. Les équipements d’aspiration professionnels pour conduits de ventilations sont des éléments spécifiques, des aspirateurs équipés d’un filtre HEPA qui peut retenir 99,97 % des particules de plus de 0,3 micron. Un filtre HEPA est relié à un aspirateur et au système de conduits de ventilation afin de créer une pression négative qui ne pourra laisser passer aucun polluant de l’air.

Ces deux méthodes de nettoyage par pulsion, friction et aspiration prennent en général plusieurs heures afin d’obtenir un rendu impeccable et de le garder à long terme. Si vous faites appel à une entreprise spécialisée et surtout expérimentée dans le nettoyage de conduits de ventilation, les experts prendront le temps de vérifier leur travail, notamment à l’aide d’une caméra insérée à l’intérieur du conduit.

  • Biocide pour stérilisation des conduits

Pour un nettoyage complet de vos conduits de ventilation, des nettoyeurs professionnels prendront également la précaution de bien nettoyer le filtre du système de ventilation à l’aide de produits spécifiques pour ne pas endommager votre matériel. À la fin du nettoyage, il est également bon pour la durabilité de votre équipement d’utiliser un biocide naturel pour stériliser les conduits avec un produit sain pour la santé et biodégradable. Pour cela, faites appel à une entreprise disposant de produits écologiques et de qualité qui pourra stériliser vos conduits d’aération pour rencontrer des effets plus durables de votre nettoyage professionnel.

Nettoyer vos conduits de ventilation n’est pas une simple question de propreté, c’est également une question de santé importante, car ils sont les conduits de l’air ambiant de votre intérieur, de l’air que vous respirez et peuvent alors transporter saletés et microbes en tout genre. Que vous soyez propriétaire d’un immeuble résidentiel ou professionnel, prenez soin de prendre les précautions nécessaires à la bonne santé de tous les occupants du lieu.

Leave a Comment (0) →

Désembouage du chauffage: quelles sont les causes de cette accumulation?

Le désembouage consiste à nettoyer l’ensemble du système de chauffage central afin d’éliminer toutes les boues qui ont pu s’accumuler dans le circuit d’un bâtiment de façon naturelle, avec le temps. L’embouage est un phénomène naturel qui arrive lorsque l’oxygène contenu dans l’installation de chauffage réagit avec les métaux et produit une oxydoréduction.

Quelles sont les causes de l’accumulation de la boue ?

Parce que le chauffage central utilise l’eau comme fluide caloporteur de l’énergie et que l’eau est un élément corrosif, les parties métalliques en cuivre, acier ou encore en aluminium sont sujettes à la corrosion. La boue se forme et touche alors les canalisations, les radiateurs et même les chaudières à une vitesse qui dépend notamment de la qualité de l’eau de votre réseau d’eau. Le désembouage est alors recommandé lorsqu’un signe de dégradation se présente dans votre circuit, tous les 5 ans à 10 ans selon la qualité de l’eau dans votre circuit pour les chauffages réguliers et maximum tous les 5 ans pour les planchers chauffants. Lors du changement et de l’installation d’une nouvelle chaudière ou encore de nouveaux chauffages dans votre habitation, le désembouage doit aussi être systématiquement réalisé.

Reconnaître l’embouage

  • Une eau de purge colorée : lorsque vous allez purger ou même changer vos radiateurs, pensez à vérifier que l’eau de purge ne soit pas colorée soit en rouge, en orangé ou encore noire pour reconnaître un embouage et éviter la détérioration de votre système de chauffage qui peut être très rapide dans ce cas.
  • Une augmentation de la consommation d’énergie : parce que l’embouage ne permet pas à votre chaudière de fonctionner au maximum de ses capacités, celle-ci va consommer beaucoup plus qu’à son habitude et ainsi augmenter votre consommation d’énergie et votre facture !
  • Un système de chauffage bouché : si vous constatez une baisse du niveau de chaleur et une difficulté importante à atteindre la même température qu’auparavant, votre chaudière est peut-être bouchée par la boue. Parfois, des zones de froid peuvent aussi apparaître en raison de la mauvaise circulation de l’eau chaude à cause de l’accumulation de boue qui bouche un endroit.
  • Un système de chauffage très bruyant : si vos chauffages et/ou votre chaudière sont plus bruyants que d’habitude, l’accumulation de boue comme celle du tartre peuvent être à l’origine de ce problème qui ne peut être réglé qu’après un nettoyage. Attention, les dépôts non uniformes qui provoquent des bruits ciblés et conséquents à certains endroits du système de chauffage peuvent aussi entraîner des fissures.

Techniques de désembouage

Bien souvent, les particuliers qui souhaitent désembuer leur système de chauffage utilisent de l’eau cumulée à une solution de nettoyage puissante pour rincer le système, mais cela ne fait en général qu’éliminer la boue et le tartre en suspension. Pour les dépôts incrustés dans le système, dans les tuyaux ou encore dans le plancher chauffant, la meilleure solution de nettoyage consiste à utiliser une machine à action mécanique avec un système à air pulsé. Ces appareils utilisent en effet le désembouage hydrodynamique pour créer des jets qui vont décoller puis propulser les particules qui peuvent ensuite être retirées par rinçage à l’eau claire du circuit entier.

Faites appel à des professionnels du nettoyage et du désembouage des systèmes particuliers comme celui du chauffage pour l’entretien efficace et rapide de votre système de chauffage.

Le désembouage est une solution d’entretien et de protection de votre système de chauffage et un moyen efficace de réduire votre facture en effectuant des économies d’énergie et réduisant votre impact sur l’environnement. Enfin, c’est une solution pour avoir un système de chauffage performant en tout temps et ne pas vous retrouver avec des pannes en plein durant l’hiver!

Leave a Comment (0) →

Air climatisé mural : son nettoyage en 3 étapes

Pour que le rendement de votre air climatisé mural soit optimal, il est important de procéder à son nettoyage au minimum une fois par an, et cela, avant son sa période de grande utilisation qui est la saison d’été. Si vous avez des animaux de compagnie, vous devrez sans doute l’entretenir régulièrement afin de retirer les poils qui se logent souvent au sein du filtre de l’appareil. Voici les 5 étapes du nettoyage d’un air climatisé mural avant la saison chaude :

Avant de commencer le nettoyage de votre air climatisé mural, prenez toujours la précaution de vérifier qu’il est en position éteinte et déconnectez-le de l’alimentation électrique.

Démontez le caisson de votre air climatisé mural

Pour commencer à nettoyer votre appareil, il vous faut premièrement démonter son caisson, afin de pouvoir accéder au serpentin d’évaporation qui est la partie la plus importante à nettoyer. Pour cela, munissez-vous d’un produit nettoyant spécialement conçu pour les serpentins de réfrigérateur ou d’air climatisé mural que vous trouverez dans les grands magasins spécialisés. Ce produit sera probablement un produit chimique qu’il vous faudra manier avec précaution et notamment avec des gants. Il devra également être un produit antibactérien puissant qui empêchera la formation de moisissure ou de bactéries à long terme. Terminez cette étape par le rinçage complet du serpentin avec de l’eau claire afin d’enlever tout surplus de saleté. La moisissure et les bactéries qui s’accumulent au sein de ce type d’appareil sont très dangereuses pour la santé de l’homme et sont responsables d’une mauvaise qualité de l’air intérieur qui cause de l’asthme, des maladies respiratoires diverses, des infections pulmonaires ou encore des cancers du poumon.

Nettoyez l’unité intérieure

À l’aide d’un aspirateur assez puissant, commencez par aspirer les saletés à l’intérieur de l’unité, frottez ensuite la surface avec une éponge humide d’eau savonneuse bien essorée puis séchez le tout à l’aide d’un linge doux et propre. Le filtre doit toujours être parfaitement sec avant d’être replacé dans l’unité intérieure de l’air climatisé mural. Cette action de nettoyage de l’unité intérieure est préférablement effectuée toutes les deux semaines pendant la durée de son fonctionnement journalier afin de réduire l’accumulation de poussière sur ses parois et son filtre. Si vous ne nettoyez pas assez l’unité intérieure durant la saison chaude, vous risquez de perdre un important débit d’air qui réduira alors l’efficacité de la machine et augmentera aussi la consommation d’énergie tout comme le bruit de l’appareil. Si vous doutez de vous souvenir de nettoyer le filtre de votre air climatisé mural assez régulièrement, vous pouvez notamment opter pour un appareil muni d’un témoin qui vous avise du moment opportun pour l’entretenir.

Nettoyez le condensateur

Même si le nettoyage de l’intérieur d’un air climatisé mural semble le plus indispensable, il vous faut également nettoyer régulièrement son condensateur situé dans la partie extérieure de l’appareil afin de maintenir un bon état de fonctionnement de votre appareil. Pour cela, passez un linge humidifié dans une eau savonneuse et soigneusement essoré sur toute la surface extérieure de l’unité, puis essuyez l’ensemble à l’aide d’un linge doux et sec qui ne risque pas de créer de rayures. Ensuite, assurez-vous que le serpentin extérieur est lui aussi propre ou passez également un linge humide sur celui-ci pour le débarrasser de toute la poussière et de la saleté accumulées.

Si votre air climatisé mural est très encrassé, mais qu’il est encore en état de fonctionnement et que la tâche vous semble difficile, vous pouvez toujours faire appel à une entreprise de nettoyage professionnelle qui se chargera de le rendre comme neuf tout en prenant soin de ne pas l’endommager.

Leave a Comment (0) →
Page 2 of 12 12345...»

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!