Nouvelles

Lavage de vitres de l’extérieur : quels sont les principaux défis ?

Qui ne rêve pas d’avoir des vitres éclatantes et épargnées de toutes traces en tout temps? Le lavage de vitres est une tache qui demande de prendre plusieurs précautions, car en plus de mettre la personne qui nettoie en danger de chutes, elle est une tache particulièrement délicate pour arriver à un bon résultat final durable.

Les principaux défis du lavage de vitres

 

  • Choisir le moment opportun

 

Si l’on est plus amené à vouloir laver des vitres lors des beaux jours plutôt qu’en plein hiver sous la neige, il vous cependant s’abstenir de le faire en période de forte chaleur et bien sûr de canicule. Pourquoi? Durant ces périodes estivales chaudes, les fenêtres et notamment le verre évaporent les solutions nettoyantes très rapidement à cause de la buée qui se forme. De ce fait, le lavage de vitres durant ces périodes laissera forcément des traces très peu esthétiques sur les carreaux. Pour bien faire, lavez préférablement les vitres lorsqu’il n’y a pas de soleil afin qu’elles sèchent moins rapidement et que les traces ne se forment pas.

 

  • Avoir les bons équipements pour prendre de la hauteur

 

Le lavage des vitres n’est pas une action qui se prend à la légère, tant il est complexe de trouver le bon équipement adapté à la taille de vos vitres. Si vous avez des baies vitrées ou encore de grandes portes-fenêtres, il ne sera, en effet, pas possible de les nettoyer dans l’intégralité si vous ne possédez pas d’équipement comme un escabeau, une échelle ou encore un marchepied. Il est vivement conseillé de ne pas commencer à monter sur n’importe quelle chaise peu stable ou encore de jouer à l’équilibriste pour tenter de nettoyer le haut de vos vitres. Même si vous ne chutez pas, le travail sera sûrement bâclé.  

 

  • Être dans une situation sécuritaire

 

Pour poursuivre sur le point précédent, il vous faut savoir que tout équipement pour prendre de la hauteur n’est pas forcément adapté au lavage des vitres, notamment à cause de l’aspect sécuritaire. Afin de prévenir des chutes en hauteur, les personnes qui se lancent dans la tache de nettoyage des vitres doivent alors se doter d’organes de suspension, d’élévation ou encore d’un échafaudage si celles-ci sont vraiment hautes et dangereuses. Si vous êtes dans une situation professionnelle, dans le cas du nettoyage de vitres de bureaux par exemple, la personne responsable de l’entreprise doit alors prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout risque d’accident du travail, lors de cette tache.

 

  • Avoir le bon matériel de nettoyage adapté aux vitres

 

Si on ne débute pas une activité de lavage de vitres à la va-vite sans équipement sécuritaire, on ne le fait pas non plus sans les bons produits de nettoyage adaptés aux vitres, c’est-à-dire au verre, sous peine de voir apparaître de nombreuses traces inesthétiques après vos passages. Pour bien faire, les matériaux les plus adaptés sont alors un racloir avec manches de différentes tailles pour accéder partout, un grattoir avec manche pour éliminer la graisse incrustée, des mouilleurs pour humidifier ainsi qu’un bon produit nettoyant spécial vitre dans un seau rectangulaire.  

 

Dans le cadre d’un grand nettoyage de printemps, et notamment après que l’hiver et la neige aient laissé de nombreuses traces sur toutes les vitres de votre habitation ou encore de votre lieu de travail, n’hésitez pas à confier la tache de lavage des vitres à une entreprise spécialisée dans le nettoyage de cette surface. En plus de vous garantir un haut niveau de sécurité et de service, le nettoyage de vos vitres par des experts sera effectué avec des produits sains pour votre santé tout comme pour l’environnement.

Leave a Comment (0) →

Comment se débarrasser des punaises de lit et prévenir leur réapparition ?

Il existe deux variétés de punaises qui sont les inoffensives punaises de bois et leurs cousines, les punaises de lit tant redoutées au Québec! Parce que c’est une opération fastidieuse qui demande courage et détermination, découvrez vite comment se débarrasser des punaises de lit, si celles-ci ont pris d’assaut votre maison, votre peau et celle de vos animaux de compagnie.

Reconnaître les punaises de lit

Afin de pouvoir s’en débarrasser au plus vite, avant qu’elles ne se reproduisent, le premier pas est de savoir reconnaître les punaises de lit. Ces petits insectes rampants, de forme aplatie et ovale qui ne sont pas plus large que 8 mm maximum, sont de couleur brune, mais rarement bien visible à l’œil nu. Les punaises de lit qui sont disposées à vivre toute l’année dans un environnement intérieur affectionnent particulièrement les endroits douillets comme les chambres à coucher qui regorgent de matelas, de vêtements, de rideaux, de sacs ou encore de coussins agréables. Même si elles ne sautent pas, et qu’elles ne volent pas, les punaises de lit sont extrêmement rapides qui piquent et qui aspirent le sang de leurs victimes. Selon les personnes, et même les animaux, leurs piqûres provoquent des boutons, des gonflements, des démangeaisons plus ou moins supportables. Une seule femelle punaise de lit ramenée dans un intérieur suffit à donner lieu à une grande infestation dans tout un logement.

  • Examinez votre lit, vos oreillers, vos draps, votre douillette, et votre sommier afin de détecter la présence d’un de ces insectes, d’excréments ou encore la présence de sang. Vérifiez particulièrement les coutures où elles apprécient se nicher.

Se débarrasser des punaises de lit

Long et fastidieux, le chemin vers la disparition des punaises de lit doit être construit de pièges à punaises, de traitements mécaniques, mais aussi de traitements par insecticides chimiques. Cette combinaison doit être effectuée le plus tôt possible, sans tarder afin de limiter la prolifération, mais aussi afin de limiter le plus possible les piqûres sur la peau.

  • Utilisez des pièges à punaises de lit à placer aux pieds de votre sommier que vous pouvez vous procurer dans des commerces spécialisés ou que vous pouvez concevoir vous-même à base de terre de diatomée. Vous pouvez aussi enduire les pieds de votre lit et votre sommier de vaseline en cas d’attaque, le temps de trouver une autre solution afin que les insectes glissent lors de leur montée.
  • Le traitement mécanique est sans aucun doute la solution à envisager la plus rapidement. Commencez tout d’abord par passer soigneusement l’aspirateur un peu partout dans votre maison et en particulier dans les zones susceptibles de les loger, afin d’aspirer les punaises, mais aussi leurs œufs. À l’aide d’un nettoyeur vapeur que vous possédez ou encore que vous pouvez louer auprès d’une entreprise de nettoyage professionnelle, vous pouvez passer soigneusement à tous les endroits ou les punaises sont susceptibles de rester.
  • Les insecticides spécifiques aux punaises de lit peuvent également être utilisés comme traitement d’attaque. Ils peuvent être achetés sous la forme de fumigènes, de bombes aérosol automatiques ou encore de sprays spéciaux. Pour que les insecticides fonctionnent sans craindre pour votre santé, il vous faut les déclencher, les laisser agir en quittant les pièces concernées, mais aussi répéter l’opération à 3 semaines d’intervalle au moins trois fois pour éliminer tous les œufs.

Si les punaises de lit ont envahi votre intérieur et surtout si leurs attaques vous rendent la vie invivable, vous pouvez aussi faire appel à une entreprise de désinsectisation spécialisée qui pourra gérer la situation et vous permettre de retrouver votre calme face à une situation qui devient vite ingérable. Leur traitement permet notamment de prévenir leur réapparition.

Leave a Comment (0) →

Quelle brosse pour tapis acheter selon son tapis ?

Vous l’aurez compris, passer l’aspirateur est la meilleure façon d’entretenir au mieux et régulièrement vos tapis. Cependant, si passer l’aspirateur sur un tapis est chose facile, il faut souvent ajouter une autre étape de nettoyage pour détacher et redonner l’éclat à un tapis. Qu’en est-il alors de la brosse pour tapis la mieux adaptée au type de fibres de votre tapis? Selon la matière et les fibres de chaque tapis, il existe des brosses souples à dures plus favorables au nettoyage que d’autres.

Première étape : le passage de l’aspirateur avec une brosse pour tapis

Les aspirateurs et leurs têtes dites classiques qui utilisent la succion pour aller chercher la saleté, la poussière ou encore les poils et les cheveux sur votre tapis peuvent être efficaces, mais présentent de larges limites. Une fois utilisés plusieurs fois, ils ont tendance à de moins en moins aspirer et vont chercher seulement la saleté amassée en surface. De plus, les têtes classiques non adaptées aux tapis qui sont passées régulièrement sont susceptibles d’accélérer la dégénérescence des fibres du tapis et de l’abîmer progressivement. Pour enlever des taches ou entretenir un tapis plus en profondeur tout en le préservant de l’usure, la première étape, qui est le passage de l’aspirateur, doit alors être réalisée à l’aide d’une tête d’aspirateur «brosse pour tapis». Les turbobrosses sont des accessoires additionnels des aspirateurs qui tournent et permettent de désincruster la poussière, les poils des animaux, les cheveux qui sont pris directement dans les fibres du tapis.

Deuxième étape : passer la brosse adaptée aux fibres de votre tapis sur son ensemble

Si votre tapis a perdu sa belle couleur d’origine, son éclat ou encore s’il est taché ici et là, son nettoyage avec une brosse spéciale pour tapis adaptée à ses fibres est envisageable. Les différents types de brosses les plus adaptées pour chaque matière de tapis :

  • Pour un tapis en laine : parce qu’un tapis en laine va toujours perdre naturellement ses fibres excédentaires et faire des peluches, surtout les premiers mois, il est préférable de l’aspirer très délicatement, mais aussi de ne jamais le brosser avec une brosse dure.
  • Pour un tapis en fibres synthétiques comme le polypropylène (laine synthétique) ou la viscose : l’entretien et le nettoyage d’un tapis en fibres synthétiques doivent se faire avec un aspirateur équipé d’une brosse puis peuvent être suivis du passage d’une brosse souple à dure. C’est en fait le type de tapis le plus résistant au passage de n’importe quelle brosse, même s’il est préférable d’effectuer des passages doux et souples.
  • Pour un tapis oriental : même si les tapis orientaux sont relativement résistants, car ce sont des tapis d’une grande qualité, vous devez prendre certaines précautions lors de leur nettoyage afin de préserver cette pièce unique de valeur. Si votre tapis oriental est taché, nous vous conseillons plutôt de faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage de tapis qui utilisera le matériel et les produits spécifiques pour retirer les taches, allonger sa durée de vie, mais aussi préserver toute sa beauté sans altérer sa texture et ses couleurs.

Astuce détachante : pour retirer plusieurs taches incrustées et redonner de l’éclat aux couleurs de votre tapis de n’importe quelle matière, vous pouvez utiliser un mélange de bicarbonate de soude et d’eau gazeuse. Pour cela, commencez par recouvrir votre tapis d’eau gazeuse sans excès puis frottez délicatement à l’aide de la brosse indiquée pour la matière de votre tapis. Laissez ensuite sécher une demi-heure puis saupoudrez l’ensemble du tapis de bicarbonate de soude. Une fois que tout est sec, vous pouvez ensuite passer l’aspirateur muni de sa tête brosse spéciale tapis et retrouver votre tapis comme neuf!

Leave a Comment (0) →

Nettoyer son tapis à la machine à laver, est-ce une bonne idée ?

Parce qu’un tapis est très souvent positionné dans un endroit il y a beaucoup de passage, comme le salon dans une maison ou encore l’entrée dans un immeuble de bureaux, les tapis sont souvent, vite, très sales et plein de saletés. L’entretien de base d’un tapis est donc souvent le seul moyen de pouvoir le garder un peu plus que quelques semaines, mais d’ailleurs comment entretenir correctement un tapis ? Un tapis va-t-il à la machine à laver?

Nettoyage régulier d’un tapis

Pour garder un tapis propre et en bon état, nous recommandons tout d’abord le passage très régulier de l’aspirateur afin d’éliminer les saletés incrustées. Pour cela, passez votre aspirateur dans le sens des fibres du tapis pour lui permettre de retrouver sa forme et sa beauté. Quant à l’utilisation d’un balai à tapis, elle n’est pas recommandée, car les balais à tapis sont en général trop peu efficaces et enlèvent seulement la saleté en surface, tout en contribuant à l’usure du tapis. S’il est bien entretenu, régulièrement et même chaque jour pour un tapis qui subit beaucoup de passage, celui-ci peut durer plusieurs années et garder sa beauté si c’est un tapis de qualité bien sûr. Un tapis bien entretenu et aspiré régulièrement permet aussi de préserver la qualité de l’air dans une pièce en éliminant la poussière qui vole un peu partout dans l’air stagnant et celle que vous respirez toute la journée.

Nettoyage annuel d’un tapis

Parce que le passage de l’aspirateur a tout de même ses limites sur un tapis, son entretien régulier doit être accompagné d’un nettoyage annuel ou biannuel effectué par une entreprise de nettoyage professionnelle afin d’éliminer la saleté incrustée dans ses fibres. Le nettoyage d’un tapis effectué de façon professionnelle par des personnes qualifiées est fait grâce à un procédé à base de vapeur d’eau chaude et d’extraction qui retire complètement la saleté, les taches, mais aussi les potentielles moisissures et bactéries nichées au sein du tapis. De plus certaines matières plus exigeantes en termes de nettoyage nécessitent un savoir-faire que les professionnels connaissent et qui redonne une seconde vie aux tapis. Les entreprises de nettoyage professionnelles disposent également de matériaux qui permettent de retirer efficacement les poils de vos animaux de compagnie, tout comme les acariens responsables des troubles allergiques de nombreuses personnes.

Nettoyage d’un tapis à la machine à laver

Malheureusement, la machine à laver et la plupart des matériaux qui constituent les tapis ne font pas bon ménage. Si votre tapis est fait d’une matière très résistante seulement, comme les fibres synthétiques ou plastiques et après avoir soigneusement vérifié sa composition, vous pouvez mettre votre tapis (si celui-ci entre dans votre machine à laver) dans la cuve avec d’autres tissus résistants comme des draps et programmer votre machine sur un cycle délicat et à l’eau froide, avec une petite quantité de détergent. Une fois lavé, veillez à toujours faire sécher votre tapis à l’air libre en extérieur préférablement. Cette technique de nettoyage à l’eau froide ne permet par contre pas de retirer les bactéries ou encore la moisissure incrustée et retire que très peu de poils ou encore de cheveux qui ne se décollent malheureusement pas aussi facilement des tissus.

 

Le nettoyage d’un tapis à la machine présente alors beaucoup de limites que ce soit au niveau de sa composition pour éviter d’abîmer ses fibres ou encore de le faire rétrécir, mais aussi au niveau de sa grandeur. Un grand tapis de sol n’entrera, en effet, certainement pas dans la cuve d’une machine à laver de taille régulière. Prenez soin de votre tapis et celui-ci vous le rendra bien en restant esthétique et agréable sous vos pieds pendant encore un long moment!

Leave a Comment (0) →

Top 5 des tapis les plus faciles à entretenir

Si tout le monde apprécie les tapis pour leurs côtés douillet, chaleureux et décoratif, les possibles difficultés pour l’entretenir repoussent beaucoup de personnes qui souhaiteraient en posséder un. Si vous êtes dans ce cas, sachez qu’il existe de nombreux tapis faciles à entretenir, moins salissants et très résistants dans le temps.

Top 5 des tapis les plus faciles à entretenir

Si vous souhaitez avoir un tapis pour décorer et aménager votre salon, votre entrée ou toute pièce très passante au sein de votre maison, et donc un tapis facile à entretenir, choisissez-le principalement en fonction de sa matière.

Tapis en bambou

Écologiques, résistant et esthétique sont les principales propriétés et qualités du bambou. Un tapis fait de cette fibre respectueuse de l’environnement est un bon choix pour décorer un intérieur avec une pièce plus exotique et authentique. Sa résistance, sa durabilité et sa facilité d’entretien font également du bambou une matière privilégiée par les personnes qui souhaitent nettoyer leur tapis régulièrement et facilement soit avec un simple aspirateur et une mop. En raison de sa forte tolérance à l’humidité, le tapis en bambou est notamment privilégié sous les tables ou encore dans un salon, là ou des liquides peuvent tomber.

Tapis en laine

Malgré ce que l’on pourrait penser, la laine qui est une matière naturelle douce et chaleureuse est également résistante à l’humidité, à l’écrasement et à l’usure. Très confortable, et alors idéale pour habiller la chambre à coucher comme le salon, un tapis en laine présente également d’excellentes propriétés d’isolation thermiques et phoniques. La durée de vie de la laine est presque illimitée, faisant des tapis en laine des accessoires durables et faciles à entretenir. La laine est enfin très hygiénique, élastique et disponible dans de très beaux coloris.

Tapis en acrylique

Malgré le fait que l’acrylique n’est pas une matière naturelle, elle présente presque les mêmes caractéristiques et qualités que la laine et offre ainsi des tapis doux, légers et chauds à moindre prix par rapport à un tapis en matière naturelle. En plus de cela, l’acrylique à une excellente résistance à l’écrasement, au piétinement et ne garde pas trop la saleté dans ses fibres. On peut en effet nettoyer un tapis en acrylique très rapidement, et le faire sécher légèrement au soleil.

Tapis en polypropylène

Matière très utilisée pour la confection de tapis, le polypropylène présente l’avantage d’être un bon isolant, pour le froid comme pour le bruit. Moelleux et confortables, les tapis en polypropylène sont également faciles à entretenir, car ils sont résistants aux taches et à l’humidité. Adapté à la salle à manger, mais aussi à une chambre ou encore à un salon, un tapis en polypropylène est en général peu coûteux.

Tapis en nylon

Parmi les matières synthétiques, le nylon est l’une des plus nobles, qui offre un rendu sur un tapis presque semblable aux matières naturelles. Si vous recherchez un toucher identique à la laine, un tapis en nylon sera votre tapis idéal. De plus, les tapis en nylon sont des tapis très faciles à entretenir, à nettoyer, à détacher et qui ont une grande durabilité.

En somme, pour leur durabilité, leur facilité à être entretenus régulièrement et leurs propriétés anti-taches, ces 5 matières de tapis sont les meilleures que vous pouvez trouver. À vous de choisir ensuite parmi elles selon votre budget, vos goûts esthétiques et les modèles que vous trouverez sur le marché. Evitez dans tous les cas les couleurs trop claires et salissantes, les modèles tissés ou à poils longs qui compliquent le passage de l’aspirateur. Enfin, avant de vous débarrasser de votre vieux tapis à cause de ces taches, veillez à voir si celui-ci peut être nettoyé et redevenir comme neuf grâce à l’expertise d’une compagnie de nettoyage professionnelle spécialisée en tapis !

Leave a Comment (0) →

Comment augmenter la longévité du tapis de vos escaliers ?

En plus de protéger vos pieds contre le froid et d’apporter du confort, un tapis d’escalier permet d’absorber les bruits des pas afin d’avoir un environnement silencieux entre les étages d’une maison. Cependant, parce que les escaliers d’une maison sont un lieu de fort passage et de piétinement, un tapis d’escalier s’abîme rapidement. Voici alors nos astuces pour augmenter la longévité de votre tapis d’escalier.

Le nettoyer régulièrement et de la bonne façon

  • Un tapis mobile

Si vous avez un tapis d’escalier mobile, c’est à dire qui peut être déplacé au sein de vos escaliers, n’hésitez pas à le sortir complètement des escaliers de temps en temps et au moins une fois par mois afin de le dépoussiérer et de l’aérer complètement. Pour cela, pendez-le à un fil à linge à l’extérieur de votre maison et tapez-le énergiquement avec un support solide. Laissez-le ensuite prendre l’air pour éliminer les éventuelles mauvaises odeurs. Après le dépoussiérage naturel et à l’air libre, vous pouvez poser votre tapis d’escalier au sol et l’aspirer avec un puissant aspirateur sur toute sa longueur et sur ses deux faces avant de le reposer.

  • Un tapis non mobile

Si votre tapis est entièrement intégré à vos escaliers, qu’il forme comme une moquette sur les marches et que vous ne pouvez pas le retirer, vous pouvez vous munir d’un aspirateur puissant et aspirer chaque marche en commençant par le bas de l’escalier. De cette façon, vous avancez dans son nettoyage en vous tenant toujours sur une marche déjà aspirée. Si vous faites le contraire et partez du haut de l’escalier, vous allez, en marchant, enfoncer la saleté sur le tapis. Pensez également à aspirer les contremarches de votre escalier.

Dès que vous constatez que le tapis de votre escalier est poussiéreux, sale ou terne, et cela en fonction de vos passages dessus, passez l’aspirateur et dépoussiérez-le. La meilleure manière d’augmenter la longévité de votre tapis d’escalier est bien sûr de l’entretenir régulièrement et dès que le besoin s’en fait sentir.

Se munir du bon type d’aspirateur

Passer l’aspirateur sur un tapis d’escalier n’est pas chose facile. Pour ne pas vous casser le dos et vous fatiguer à essayer d’attraper le moindre petit cheveu, vous pouvez vous munir d’accessoires spécifiques comme une brosse de battage à air à ajouter à votre aspirateur. Cet accessoire turbobrosse disponible sur beaucoup de modèles d’aspirateur se fixe à l’extrémité du tuyau de votre aspirateur, en changeant son embout initial et permet de brosser le tapis de votre escalier efficacement et rapidement. Cet embout turbo ou brosse de battage à air permet également de bien entretenir les moquettes au sol. Il détache et aspire les cheveux, les peluches, la poussière fine et n’importe quelle saleté un peu incrustée sans que le passage de l’aspirateur ne soit une dure corvée pour vous.

Nettoyer les rampes d’escalier

Bien souvent, et comme dans toutes les parties de la maison, la saleté a le don de se loger là où elle nous est le moins accessible. Dans un escalier, elle se coince alors entre la rampe d’escalier et les marches, mais aussi dans les recoins de la rampe, surtout si celle-ci est parsemée de motifs qui créent des petits creux. Si votre escalier est composé de la rampe, que celle-ci soit en bois ou encore en métal, vous devez alors la nettoyer en même temps que le tapis de votre escalier pour augmenter la longévité de votre tapis. La poussière sur les rampes va ainsi arrêter de tomber au sol, sur votre tapis. Pour cela, munissez-vous d’un linge propre, doux et humide, et ajoutez quelques gouttes d’un produit anti-poussière qui respecte la nature du matériau de la rampe d’escalier. Passez le linge sur toutes les parties de la rampe, dans tous les recoins, et séchez ensuite l’ensemble avec un autre chiffon doux et sec. Votre rampe sera comme neuve et fera resplendir votre tapis comme l’ensemble de votre escalier !

Leave a Comment (0) →

Nettoyer les tapis de voiture : quels sont les techniques les plus adaptées?

Nettoyer les tapis de voiture n’est pas une partie de plaisir, mais c’est quelque chose qu’il faut faire régulièrement afin de garder sa voiture propre et accueillante pour vous et vos passagers. Comment faire pour nettoyer les tapis de voiture sans faire d’auréoles ? Pour enlever les mauvaises odeurs ? Voici de multiples conseils pour vous aider à être efficace et rapide.  

Les techniques les plus adaptées pour nettoyer les tapis de voiture

  • Taches de sel et de neige sur les tapis de voiture

L’hiver, avec la neige et le sel, des traces blanches apparaissent et s’incrustent dans les tapis de la voiture. Pour éliminer ces taches, vous pouvez les frotter avec une brosse dure et souple, imbibée d’eau chaude et de vinaigre d’alcool (¼ de vinaigre pour 1 litre d’eau environ).

  • Se débarrasser des mauvaises odeurs sur les tapis de voiture

Pour vous débarrasser rapidement et efficacement des mauvaises odeurs sur des tapis de voiture, une technique consiste à saupoudrer les tapis avec du bicarbonate de soude et de laisser agir le produit toute une nuit avant de passer l’aspirateur pour le retirer.

Nettoyage des tapis de voiture : étapes

  • Étape 1 : commencez par sortir vos tapis de la voiture s’ils sont amovibles, qu’ils soient en caoutchouc ou bien en tissus, afin de vous faciliter la tâche de nettoyage. De plus, les sortir de la voiture permet d’éviter que l’eau ou les produits à consistance huileuse ou encore mousseuse qui serviront à les nettoyer n’endommagent d’autres matériaux non imperméables qui se trouvent à l’intérieur de la voiture. De plus, ce genre de substance sur vos pédales pourrait par exemple causer un accident si votre pied glisse lors de la conduite.
  • Étape 2 : passez l’aspirateur sur tous vos tapis de voiture et des deux côtés de chaque tapis, dans votre jardin ou encore sur un stationnement de station essence. Il vous faut vous munir d’un aspirateur assez puissant pour pouvoir retirer la poussière, mais aussi les résidus, les cailloux, la boue, etc. Si vos tapis de voiture sont humides et que vous avez alors du mal à aspirer, vous pouvez saupoudrer du bicarbonate de soude dessus avant de passer l’aspirateur afin que la poudre absorbe l’humidité en une vingtaine de minutes environ.
  • Étape 3 : secouez les tapis de voiture de façon ferme et énergique afin de retirer la saleté incrustée et la poussière la plus fine qui a résisté au passage de l’aspirateur. Frappez-les ensuite contre une surface dure une ou deux fois de chacune des faces des tapis puis passez un racleur pour retirer les derniers matériaux collés dessus.
  • Étape 4 : sans mouiller inutilement vos tapis de voiture, passez-leur de l’eau dessus afin de déloger la crasse incrustée avec un tuyau. Appliquez ensuite un mélange composé de savon liquide, de bicarbonate de soude et d’eau puis frottez délicatement sur les taches présentes. En plus de nettoyer, le bicarbonate de soude permet d’éliminer les odeurs. Vous pouvez enfin rincer soigneusement le reste du mélange.
  • Étape 5 : faites sécher vos tapis de voiture au soleil et à l’air libre afin de pouvoir les remettre sans humidifier l’intérieur de votre automobile. Si vous devez absolument les remettre et n’avez pas le temps d’attendre, mettez alors le chauffage ou la climatisation dirigée vers les pieds afin de les faire sécher plus rapidement. Vous pouvez aussi passer vos tapis au sèche-linge quelques minutes et sur le programme le plus doux de votre machine.

Pour nettoyer des tapis de voiture, vous pouvez également vous servir d’une laveuse à pression ou d’un nettoyeur vapeur si vous en possédez ou bien même la louer pour nettoyer toutes les voitures de votre foyer auprès d’une compagnie nettoyage professionnelle.

Leave a Comment (0) →

Nettoyer un mur blanc : comment enlever les taches les plus tenaces ?

Parce que les murs blancs finissent toujours pas être tachés un jour ou l’autre, mieux vaut anticiper et prévoir le matériel qu’il vous faudra pour nettoyer votre mur blanc qui a reçu du café, des coups de crayon par vos enfants ou encore des giclures de nourriture graisseuse. Comme pour le linge, il existe une solution adaptée à chaque type de tâche, ainsi que pour chaque sorte de peinture murale.

Nettoyer un mur blanc en fonction du type de tâche

  • Les boissons comme le café, le thé ou le chocolat chaud

Pour enlever les marques d’une boisson chaude qui serait tombée et aurait éclaboussé votre mur blanc, le mieux est d’agir directement en essuyant le liquide avec du papier absorbant. Tentez ensuite d’essayer d’éliminer les taches restantes avec un linge imbibé d’alcool ménager.

  • L’encre de stylo ou de feutre

Bien souvent lorsque l’on a des enfants, il arrive un jour où leur vient l’envie de s’exprimer sur les murs de la maison. Pour enlever une écriture ou un dessin au feutre ou au stylo sur un mur blanc, une solution consiste à vaporiser de la laque à cheveux sur la tâche puis d’éponger dès que l’encre commence à couler.

  • La graisse et les éclaboussures de nourriture

Pour nettoyer des éclaboussures ou des taches de graisse incrustées sur un mur blanc, vous pouvez réaliser un mélange de bicarbonate de soude et d’eau, composer une petite pâte puis l’appliquer sur le mur et laisser agir le mélange pendant quelques heures. Rincez ensuite le mélange sur votre mur à l’aide d’une éponge humide puis séchez le mur avec une serviette propre.

Nettoyer un mur blanc en fonction du type de peinture

Afin de nettoyer un mur sans abîmer sa peinture, il faut toujours premièrement penser à choisir un produit et du matériel nettoyant adaptés à sa peinture.

  • Peinture à l’eau

Sur un mur blanc peint avec de la peinture à l’eau, il vous faut enlever les taches les plus tenaces à l’aide d’une gomme ou encore d’une éponge gomme magique, qu’il vous suffit d’humidifier pour frotter et retirer les taches.

  • Peinture acrylique

Pour nettoyer un mur blanc peint avec de la peinture acrylique, utilisez préférablement de l’eau savonneuse sans réellement immerger le mur d’eau afin de ne pas abîmer la peinture. Vous pouvez par exemple faire un mélange d’eau et de savon noir et passer une éponge directement sur la tâche, en effectuant des mouvements de bas en haut.

Astuce : Sur un mur blanc non lessivable, une astuce très efficace pour se débarrasser d’une tache tenace consiste à couper une pomme de terre en deux et à effectuer des mouvements circulaires sur la tâche avant de rincer à l’eau. Le pouvoir de l’amidon de pomme de terre fait des miracles pour faire disparaître de nombreuses sortes de taches.

  • Peinture glycérine

Sur un mur de peinture glycérine, épongez les taches les plus tenaces avec une éponge humidifiée seulement et éventuellement du bicarbonate de soude bien dilué, puis ne frottez pas trop fort pour ne pas écailler la peinture.

  • Peinture de lait

Imperméable et écologique, la peinture de lait sur un mur permet de nettoyer facilement les taches tenaces avec de l’eau et du savon comme avec de nombreux autres produits.

Pour nettoyer un mur blanc et enlever les taches les plus tenaces, pensez alors à vérifier la sorte de peinture, mais aussi le type de substance qui a provoqué les taches. Si vous avez à faire avec une grande quantité de taches tenaces non identifiables ou à de nombreux murs à nettoyer, faites plutôt appel à des professionnels afin de ne pas abîmer vos murs blancs.

Leave a Comment (0) →

Nettoyer un four : quels sont les outils et produits à utiliser ?

Indispensable dans toute cuisine qui se respecte, le four est le matériel favori des pâtissiers et cuisiniers de petits plats gratinés. Afin de préserver son efficacité et de prendre soin de vos plats qui mijotent en son antre, il faut l’entretenir, le garder propre et même le remettre à neuf de temps en temps, car c’est un outil qui se salit très vite. Voici nos astuces pour nettoyer un four.

Nettoyer premièrement les grilles et plaques du four

Si, et seulement si, celles-ci sont froides, sortez les plaques et grilles de cuisson de votre four et posez-les dans le lavabo de votre cuisine. Pour nettoyer les grilles et les plaques de votre four, vous pouvez utiliser de l’eau et du savon à vaisselle ou encore du bicarbonate de soude. Laissez tremper les grilles de votre four dans de l’eau savonneuse puis frottez légèrement les taches avec une éponge et de l’eau avant de les rincer abondamment.

Nettoyer l’intérieur et l’extérieur du four

La partie extérieure de votre four peut être nettoyée très facilement à l’aide d’un savon doux, d’eau chaude et surtout d’une éponge douce afin de ne pas rayer ou endommager les parois du four qui sont en général facilement endommageables.

Concernant l’intérieur du four, les choses se compliquent puisque c’est souvent la partie la plus complexe à détacher, à dégraisser et à nettoyer. Pour venir à bout de la saleté, vous pouvez alors vous munir de plusieurs produits efficaces :

  • Le bicarbonate de soude

Produit indispensable dans la maison, le bicarbonate de soude l’est notamment dans la cuisine où il est un très bon allié du nettoyage. Le bicarbonate de soude se présente sous la forme d’une poudre très fine 100 % biodégradable qui est à la fois lavante, adoucissante et légèrement abrasive. Il peut être dilué dans un peu d’eau ou dans un peu de vinaigre blanc puis appliqué sur les plaques et grilles de votre four en frottant légèrement avec une éponge à vaisselle.

  • Le citron

Le citron est un fruit qui possède de nombreuses propriétés intéressantes pour le nettoyage. Il est antibactérien, élimine les odeurs, élimine la graisse et fait briller tout type de surface. Pour le nettoyage du four, il permet alors d’enlever les morceaux d’aliments collés et incrustés à l’intérieur du four et d’éliminer leurs odeurs. Son utilisation très facile en fait notamment un produit apprécié de tous. Pour nettoyer votre four avec du citron vous pouvez couper deux citrons en deux morceaux, extraire leur jus puis placer le liquide dans un plat allant au four pour 30 minutes de cuisson à 300 degrés celsius. Le citron va agir sans même toucher les parois de votre four et vous n’aurez plus qu’à nettoyer ensuite avec un linge humide. Cette technique présente l’avantage également de laisser une délicieuse odeur dans votre four et d’éliminer les odeurs nauséabondes.

  • Le gros sel

Parce qu’on a généralement dans toutes les cuisines du sel et du gros sel, ce condiment est bien pratique pour le nettoyage d’un four très sale. 250g de gros sel bien mélangé dans un demi-litre d’eau permettent en effet d’éliminer efficacement les taches les plus incrustées. Pour ce faire, appliquez votre mélange sur les parois du four et nettoyez ensuite avec un linge humide en frottant délicatement les taches.

Avec ces trois produits ainsi qu’avec de l’eau et un linge humide, vous devriez pouvoir récupérer votre four. Attention cependant à ne pas attendre trop longtemps avant de laver votre four, car les détritus, la rouille et la graisse s’accumulent rapidement et deviennent de plus en plus difficiles à retirer. Si vous n’êtes pas capable de nettoyer votre four trop endommagé, vous pouvez également faire appel à des professionnels du nettoyage.

Leave a Comment (0) →

4 bénéfices du nettoyage haute pression pour vos meubles

Moins cher et tout aussi efficace que leurs anciens systèmes, le nettoyage à haute pression est de plus en plus demandé, autant par les entreprises que par les particuliers. Que ce soit pour un nettoyage industriel ou une terrasse extérieure, la haute pression permet de nettoyer en puissance les équipements lourds et difficiles à entretenir à la main, ainsi que du mobilier. Particulièrement utilisé dans des larges espaces, bureaux, usines et autres lieux où le passage est fréquent, le nettoyage à haute pression permet de nettoyer rapidement et efficacement même les endroits les plus incrustés de saleté. Pour vous donner un aperçu, voici quatre bénéfices du nettoyage à haute pression.

  • Rapide d’utilisation

Bien que les machines de nettoyage à haute pression soient très puissantes et peuvent sembler impressionnantes, leur utilisation est assez facile, et surtout, très rapide. En effet, pour quelqu’un qui maîtrise son outil et connaît les niveaux de résistance des différents matériaux, passer au travers de différentes pièces de mobilier peut aller très vite. En effet, le danger pour un amateur serait de mal mesurer la puissance de sa machine et d’endommager le mobilier par la suite, mais une personne experte pourrait finaliser tout un projet de ménage de saison en très peu de temps.

  • Économique

Les machines à haute pression sont certainement parmi les outils de nettoyage les plus économes sur le marché. En effet, si on compare la consommation d’eau d’un tuyau d’arrosage à celle d’une machine de nettoyage haute pression, c’est jusqu’à 10 fois moins d’eau qui est utilisée pour une pression bien plus élevée. Ainsi, plutôt que de passer plus de temps à frotter son mobilier en consommant de l’eau, mieux vaut utiliser l’eau directement pour désincruster la saleté.

  • Idéal sur le mobilier extérieur

Chaque printemps, c’est la même chose : on nettoie et réaménage sa terrasse, pour découvrir du mobilier sale. C’est normal, gardé à l’extérieur pendant plusieurs mois, le mobilier de terrasse a eu le temps d’accumuler poussières et saletés, cristallisées par le froid pendant tout l’hiver. Avec une machine à haute pression, il est possible de nettoyer tout le mobilier extérieur sans dommage : bois, teck, ciment, vinyle… Bien entendu, il sera important d’ajuster la force du jet en fonction des matériaux, pour ne pas les endommager.

  • Efficace sur tous matériaux

Contrairement au nettoyage à la vapeur, le nettoyage à haute pression est très efficace sur toutes sortes de surfaces, dont les plus poreuses comme le béton, le marbre ou la brique. En effet, grâce à son puissant jet d’eau, il peut être très facile d’éliminer des taches persistantes et de retirer la saleté incrustée, même la graisse. On l’utilise souvent sur les murs extérieurs des maisons, les terrasses bétonnées, les entrées et sols de garage et autres espaces à la merci des passages, de la pollution extérieure et des éléments naturels.

Le nettoyage à haute-pression rend toute séance de nettoyage beaucoup plus facile et efficace, à moindres frais, et coûts environnementaux. Efficace sur le bois, le métal, le plastique, la pierre et les briques, c’est la solution idéale pour du mobilier d’extérieur ou industriel. Cependant, le nettoyage à haute-pression étant très puissant, il faut faire attention à quelques éléments de base pour s’assurer de  mobilier on veut nettoyer pour adapter la puissance du jet et la méthode de nettoyage. Comme toujours, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour éviter toute erreur et endommagement.

Leave a Comment (0) →
Page 3 of 12 12345...»

AIR MILES

Nous sommes désormais partenaire Air miles!
Voyez nos promotions!